La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Festival

Les Arènes du jazz

Les Arènes du jazz - Critique sortie Jazz / Musiques

L’immense Dave Liebman ouvre la nouvelle edition des Arènes du Jazz, le 22 juillet à 21 h aux Arènes de Montmartre.

Publié le 10 juin 2007

Il y a mille et une manières de jazzer tout l’été à Paris. Parmi celle-ci, mention à cet événement montmartrois associé au festival Paris Quartier d’été.

Un temps installé à l’hôtel d’Albret, la section jazz de ce festival pluri-disciplinaire a dû déménager en 2005 pour cause de succès croissant. Et changer de nom puisqu’elle se baptise désormais Les Arènes du jazz, en référence aux arènes de Montmartre qui en sont le cadre. Pour 2007, l’objectif est toujours de mêler figures identifiées par le grand public et personnalités appréciées par les spécialistes, offrant de fait une vision panoramique du jazz actuel et une exigence de qualité. Pour preuves, les deux trios qui ouvrent et ferment le ban : les superlatifs américains Dave Liebman, Steve Swallow et Adam Nussbaum le 22 ; le pianiste français Martial Solal entouré par les frères Moutin le 27. Entre-temps, se succèderont sur scène un autre trio de haute teneur constitué de Jean-Paul Céléa, François Couturier et Daniel Humair, le génial MegaOctet manoeuvré par le pianiste Andy Emler dont on se demande toujours pourquoi il n’a pas obtenu la baguette de l’ONJ, mais aussi l’Américaine Rhoda Scott, l’organiste aux Pieds Nus qui affiche cinquante ans de swing, et le chanteur franco-américain Lemmy Constantine qui vient de publier un album autour de Django et Sinatra.

A propos de l'événement

Paris


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques