La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Léonce et Léna

et aussi...

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Le décapant Jean-Baptiste Sastre s’essaie à Büchner avec Léonce et Léna,
pièce traduite par Bruno Bayen. Une fantaisie inspirée du Roméo et Juliette
de Shakespeare et du Fantasio de Musset.

Léonce et Léna est un hymne à la jeunesse, composé par Büchner, un homme
pressé, réfugié politique à Strasbourg, qui s’exerça ainsi en 1936 à répondre,
histoire de gagner trois cents florins, à un concours proposé dans La Gazette
d’Augsbourg
avec une comédie en trois actes au lieu de deux ou un, et sans
respecter les délais fixés. Voilà pourquoi la pièce resta inédite jusqu’en 1850.
Une énigme aussi, que l’histoire de ces jeunes gens étudiants « gavés de
lecture pour qui le savoir, à travers la crise de conscience de l’idéalisme, est
devenu objet d’un doute
», selon l’un des spécialistes de Büchner,
Jean-Louis Besson. Le prince Léonce connaît l’ennui ; on lui impose de plus, un
mariage dont il ne connaît pas la promise. Il s’enfuit avec Valério, un jeune
vagabond philosophe. Léna de son côté, n?accepte pas d’épouser un inconnu, elle
le confie à sa gouvernante. Finalement, les deux jeunes gens se trouveront
mariés de leur plein consentement, sans connaître leur identité. Un rêve.

V. Hotte

Léonce et Léna

De Büchner, traduction de Bruno Bayen, mise en scène de Jean-Baptiste Sastre,
du 8 mars au 6 avril 2007 à 20h30, dimanche 15h au Théâtre National de Chaillot
1, place du Trocadéro 75016 Paris Tél : 01 53 65 30 00
www.theatre-chaillot.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre