La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le Système de Ponzi

Le Système de Ponzi - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Pascal Victor/ArtComArt Légende : « Le Système de Ponzi, présenté au Théâtre des Abbesses. »

Publié le 10 février 2012 - N° 195

Après L’Européenne, l’auteur associé au Théâtre de la Ville revient sur la scène des Abbesses avec Le Système de Ponzi. Un spectacle qui mêle théâtre et atmosphère musicale. Une traversée de vie qui peine à dépasser l’exposé biographique.

Il est né en 1882, à Lugo, près de Ravenne, en Italie, est arrivé à Boston en 1903, les poches vides, après avoir traversé l’océan Atlantique à bord du SS Vancouver. Allant de petit boulot en petit boulot, il est renvoyé (pour vol) d’un poste de garçon de restaurant en 1907. C’est alors qu’il quitte Boston pour Montréal, ville dans laquelle il fait ses premiers pas dans l’arnaque bancaire. Il est incarcéré pour vol de chèque et passe trois ans en prison… Le spectacle écrit, mis en scène et composé par David Lescot nous raconte tout cela par le menu. Comme la suite du destin de Charles Ponzi, escroc qui donna son nom à la chaine d’emprunt frauduleuse réutilisée, dans les années 2000, par l’homme d’affaires new-yorkais Bernard Madoff. De la naissance du financier véreux à l’élaboration de son fameux système, de l’explosion de sa fortune à sa faillite, puis à sa mort dans la misère, en 1949, Le Système de Ponzi multiplie les scènes et accumule les personnages dans un spectacle que l’auteur a imaginé comme un « opéra parlé ».

Un Bernard Madoff version 1920

Une « pièce musicale », un « récit épique qui convoque tous les moyens propices au récit » explique encore David Lescot. Interprétée par une joyeuse troupe de comédiens et de musiciens (au sein de laquelle se détachent Céline Millat-Baumgartner et Elisabeth Mazev), cette longue succession de tableaux se prolonge durant plus d’une heure avant d’en venir concrètement à l’explication du système pyramidal conçu par Ponzi à partir des International Postal Reply Coupons. A l’avant-scène, face aux spectateurs, quelques comédiens jouent les professeurs. Ils éclairent et décortiquent les outils, les principes de cette escroquerie ayant touché des dizaines de milliers d’Américains. Puis le spectacle reprend son cours biographique, faisant voler des brassées de billets verts, brossant le portrait du multimillionnaire (incarné par Scali Delpeyrat) en grand enfant aimable, prodigue et excessif. Le Système de Ponzi se laisse regarder comme un gentil récit de vie : sans grand émoi artistique, sans grand sursaut politique.

Manuel Piolat Soleymat   


Le Système de Ponzi, texte, musique et mise en scène de David Lescot (texte publié aux éditions Actes Sud – Papiers). Du 25 janvier au 10 février 2012 à 20h30, les dimanches 29 janvier et 5 février à 15h. Théâtre de la Ville, salle des Abbesses, 31, rue des Abbesses, 75018 Paris. Tél : 01 42 74 22 77. Durée : 2h15. Egalement le 17 février 2012 à La Halle aux grains – Scène nationale de Blois, du 13 au 17 mars à La Manufacture – CDN de Nancy, du 21 au 23 mars à La Comédie de Saint-Etienne, du 11 au 26 avril au théâtre national de Strasbourg.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre