La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Le Suicidé-comédie

<p>Le Suicidé-comédie</p> - Critique sortie Théâtre
PHOTO © Ingrid C. Hertfelder Le bassiste et chanteur Richard Bona.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

La metteure en scène Anouch Paré signe Suicidé-comédie, un spectacle
conçu « comme un pied de nez à la bêtise et à la peur ».

Comédie loufoque déployant une suite de quiproquos et de situations
vaudevillesques, la seconde des deux pièces écrites par Nicolaï Erdman (il fut
réduit au silence dès 1933) n?en est pas moins une charge cruelle et virulente à
l’encontre du système soviétique des années 1920. Le protagoniste central de
cette tragi-comédie politique, entraîné malgré lui dans le tourbillon de son
suicide à venir, devient du jour au lendemain le symbole de tous les
dysfonctionnements de l’URSS stalinienne et, de fait, le porte-drapeau de toutes
ses communautés en malaise. Soucieuse de stigmatiser « la dangerosité des
rapports que provoque un tel régime, le désespoir qu’il engendre, l’impuissance
qu’il procure 
», Anouch Paré élabore une représentation hors de toute
reconstruction historique, une représentation qui, entre accents tragiques et
élans comiques, pose le rire comme un élément salvateur, comme « une marque
de discernement et de vie
 ».

M. Piolat Soleymat

Le Suicidé-comédie, de Nicolaï Erdman, mise en scène d’Anouch Paré. Du 8
mars au 7 avril 2007. Du mercredi au samedi à 20h00, le mardi à 19h00. Matinées
exceptionnelles le dimanche 18 mars à 16h00 et le samedi 31 mars à 15h00.
Athénée Théâtre Louis-Jouvet, square de l’Opéra Louis-Jouvet, 7, rue Boudreau,
75009 Paris. Réservations au 01 53 05 19 19.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre