La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien / 3 questions à Skip Sempé

Le Paris Baroque du Festival Terpsichore

Le Paris Baroque du Festival Terpsichore - Critique sortie Classique / Opéra Paris Eglise Saint-Louis-en-l’Île
Skip Sempé © Marco Borggreve

FESTIVAL TERPSICHORE / MUSIQUE BAROQUE / PARIS

Publié le 25 août 2016 - N° 246

Il y a deux ans, le claveciniste, chef d’orchestre et musicologue américain Skip Sempé donnait naissance à Paris à un nouveau festival voué à l’exploration des musiques anciennes. Les dix concerts de son nouveau voyage dans le temps, au milieu de paysages musicaux anglais et italiens, sont proposés dans de remarquables lieux historiques comme la mythique Salle Erard, le Temple de Pentemont et l’Église Saint-Louis-en-l’Île.

Quel est le projet de ce festival ?

Skip Sempé : L’idée de pouvoir présenter des concerts au centre de Paris, dans divers lieux historiques, m’a séduit. J’ai tout de suite eu envie de refaire vivre un certain nombre d’endroits de la capitale propices au concert où, autrefois, de grands musiciens et ensembles se produisaient, et qui aujourd’hui sont devenus, pour la plupart, inconnus du public.

“Le public est souvent prêt à aller beaucoup plus loin qu’on ne le pense.”

Qu’apporte à l’interprète que vous êtes la mise en oeuvre d’un festival ? 

Skip Sempé : La sélection du répertoire et des artistes est certainement la partie qui m’intéresse le plus et qui reflète une grande partie du musicien que je suis. L’idée d’établir un programme axé sur un répertoire dit « grand public » est aux antipodes de mes convictions. Par expérience, je peux assurer que la clé d’une réussite réside dans l’interprétation vivante de la musique. Le public est souvent prêt à aller beaucoup plus loin qu’on ne le pense. Dans cette programmation, j’apprécie de pouvoir travailler avec des musiciens et ensembles de qualité dont le Collegium Vocale Gent, Le Huelgas Ensemble, l’Ensemble Masques, Mala Punica, Les Voix Humaines…

Cette édition 2016 sera l’occasion de célébrer les 30 ans de votre ensemble Capriccio Stravagante. Quelle voie spécifique avez-vous souhaité explorer avec cette formation ?

Skip Sempé : Une voie de liberté, d’originalité et surtout qui ne copie jamais le travail des autres. Initialement considérée comme discutable sur le plan artistique et « un peu exagérée » sur le plan musical, la particularité du Capriccio Stravagante s’est progressivement transformée en une nouvelle norme d’interprétation. Pour moi, ainsi que pour les musiciens qui m’entourent, les interprétations réussies sont celles dans lesquelles prime l’engagement.

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

FESTIVAL TERPSICHORE
du Samedi 17 septembre 2016 au Dimanche 16 octobre 2016
Eglise Saint-Louis-en-l’Île
19 Rue Saint-Louis en l'Île, 75004 Paris-4E-Arrondissement, France

Skip Sempé en concert (Anthems & Fantazias de Purcell, avec le Capriccio Stravagante et le Collegium Vocale Gent)


à 20h30. Tél. 01 86 95 24 72. Places : 15 à 35 €.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra