La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Propos recueillis

La paix tant qu’on n’a pas essayé on ne peut pas dire que ça ne marche pas de François Bourcier

La paix tant qu’on n’a pas essayé on ne peut pas dire que ça ne marche pas de François Bourcier - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. Théâtre des Carmes
François Bourcier CR :

Théâtre des Carmes / texte et mes François Bourcier / à partir de 9 ans

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Peut-on vraiment croire à la possibilité de la paix ? François Bourcier confronte l’imaginaire de l’enfant aux renoncements faciles de l’adulte.

« Le projet est parti de questionnaires lancés sur le net et d’entretiens menés lors de voyages, à Berlin, Sarajevo, en Afrique. Je fais des spectacles sur la guerre depuis quinze ans,  si bien que je ne crois pas beaucoup à la paix. Et comme dit le philosophe Alain au sujet de la paix : « si vous n’y croyez pas, vous n’arriverez pas à la vouloir. Si vous ne la voulez pas, vous ne la ferez pas ». Sur scène, un personnage qui me ressemble va donc tenter de répondre à la question de sa fille « Papa, c’est quoi la paix ? ». Avec autodérision, il fait part de ses doutes, mais entame aussi un tour d’horizon de la question. Il passe par exemple par le symbole de la colombe, le concept de paix intérieure ou encore la Pax Romana, philosophie qui conditionne encore nos sociétés, selon laquelle pour échapper à la guerre, il faut la préparer.

« Penser la paix, c’est la construire.»

Pour ne pas être mièvre, ni didactique, on confronte donc la naïveté de l’enfance au désabusement d’un adulte. Il s’agit d’accomplir avec légèreté ce chemin qui mène à ne plus voir la guerre comme une fatalité contre laquelle on ne peut rien faire. Penser la paix, c’est la construire. Alors on le fait par des mots simples – le spectacle est familial, à partir de 9 ans – et en ayant recours à l’imaginaire. J’utilise un grand rideau dans lequel viennent s’incorporer des objets, un grand néon, quelques images vidéo. Il s’agit de partir dans le rêve tout en gardant un œil rieur sur cette fonction de l’artiste qui se voit en porteur de message. C’est important de convoquer l’imaginaire car sa constitution et celle de la mémoire passent étrangement par les mêmes circuits neuronaux. »

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

La paix tant qu'on n'a pas essayé on ne peut pas dire que ça ne marche pas de François Bourcier
du Vendredi 5 juillet 2019 au Mercredi 24 juillet 2019
Avignon Off. Théâtre des Carmes
6 Place des Carmes

à 11h30, relâche le jeudi. Tel. : 04 90 82 20 47.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes