La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

La Muse en Festival

La Muse en Festival - Critique sortie Classique / Opéra
PHOTO (ph Julie Pomery) Pascal Contet part en voyage « improvisatoire », poussé par Le Vent des Anches. Le 15 mai à 19h30 à l’Auditorium Saint-Germain.

Publié le 10 mai 2008

Musique contemporaine

David Jisse présente la huitième édition du festival de l’insaisissable et infatigable Muse en circuit. Du 5 au 31 mai à Paris et dans le Val de Marne.

Cette programmation plurielle, ouverte et fédératrice développe, sous le titre expressif « Extension du domaine de la note », une constellation de propositions artistiques liant, comme toujours dans le cas de La Muse en Circuit, la musique contemporaine et d’autres formes et langages artistiques. Son directeur, le compositeur David Jisse, veut voir cette programmation comme un « Palais de la découverte », « ludique, attractive et riche en découvertes ». Au programme, vingt-trois compositeurs, six ensembles et cinq compagnies, mis en circuit et en connections à l’affiche de 14 concerts ou spectacles. Parmi les premiers rendez-vous, signalons, dans le registre du théâtre musical , la représentation de l’opérette expérimentale d’Arnaud Petit Cantatrix Sopranica L. (sur un texte de Pérec) mise en scène par Christine Dormoy (le 5 mai à Alfortville), une création ciné-concert de Pierre Badaroux pour le film (muet) Finis Terrae de Jean Epstein réalisé en 1928 (le 6 mai au Kremlin-Bicêtre) ou encore une incroyable expérience de « concert sous casque » sur des musiques de David Jisse, Thierry Balasse et Wilfried Wendling, défini comme un « univers sonore autour de l’intime et de la mémoire », dans lequel le public peut aussi intervenir en utilisant des micros mis à sa disposition (le 7 mai à l’Atelier du Plateau). Mais aussi, à découvrir au fil d’une programmation inventive pleine de recoins et trésors : un concert autour des impressions musicales d’Henri Michaux par la compagnie Inouïe (le 12), des rencontres entre chorégraphes et compositeurs orchestrées par la Compagnie Chœur en Scène (le 13), Le Vent des Anches de l’accordéoniste-compositeur Pascal Contet (le 15), l’Ensemble 2 E 2 M dans des œuvres de Spiropoulos, Ferrari et Pontier (le 17), une exploration en deux volets de la musique de Martin Matalon, intimiste (Traces, le 23) puis spectaculaire avec la création du conte musical Har le tailleur de pierre dans une mise en scène de Richard Dubelski (du 28 au 30), etc…
 
J. Lukas


Du 5 au 31 mai à Paris et dans le Val-de-Marne. Tél. 01 43 78 80 80. Site : www.alamuse.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra