La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

Saison musicale de Royaumont

Saison musicale de Royaumont - Critique sortie Classique / Opéra
Les Neue Vocalsolisten Stuttgart créent des œuvres nouvelles de Michaël Levinas et Salvatore Sciarrino à Royaumont le 7 septembre. © Telemach Wiesinger

Publié le 10 juin 2008

Musique vocale

Au service de l’art vocal du Moyen-Âge à nos jours, la Saison musicale de Royaumont tente l’innovation perpétuelle à travers des programmes et scénographies originaux.

Plus que jamais à cheval sur les siècles, la Saison musicale de Royaumont s’ouvre cette année sous le signe de la modernité intemporelle avec une invocation à Leonard de Vinci. Mauro Lanza, dont on a pu réentendre récemment le Songe de Médée chorégraphié par Angelin Preljocaj, signe avec le vidéaste Paolo Pachini une Description du déluge confiée aux Percussions de Strasbourg et aux Neue Vocalsolisten Stuttgart. Très présent à Royaumont, cet extraordinaire ensemble vocal, maître du madrigal monteverdien comme de l’art vocal contemporain, créera des œuvres de Michaël Levinas et les Madrigaux de Salvatore Sciarrino. Leçons de Ténèbres de Morales interprétées par l’ensemble Doulce Mémoire face aux Leçons de Lumière de six compositeurs contemporains scénographiées par Pierre Nouvel, Cantates profanes de Bach par La Chapelle Rhénane et Vêpres de la Vierge d’un quasi-inconnu du xve siècle, Alexander Agricola, révélé par l’ensemble Musica Nova : Royaumont joue cette année encore de tous les contrastes.

J-G. Lebrun


Du 30 août au 19 octobre à l’Abbaye de Royaumont. Tél. 01 34 68 05 50.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra