La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

La Carpe et le lapin de Catherine Frot, Vincent Dedienne et Julie-Anne Roth

La Carpe et le lapin de Catherine Frot, Vincent Dedienne et Julie-Anne Roth - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Porte Saint-Martin
© Philippe Quaisse – Pasco & Co Catherine Frot et Vincent Dedienne

De Catherine Frot et Vincent Dedienne / Mes Catherine Frot, Vincent Dedienne, Julie-Anne Roth

Publié le 22 janvier 2020 - N° 284

Sur une proposition du Théâtre de la Porte Saint-Martin, Catherine Frot et Vincent Dedienne ont écrit un spectacle, La Carpe et le lapin, qu’ils jouent ensemble. Inspirés du jeu surréaliste du cadavre exquis, ils nous réservent de nombreuses surprises.

Sur le site internet du Théâtre de la Porte Saint-Martin comme dans le dossier de presse, on ne trouve en guise de présentation du spectacle que la définition des deux animaux du titre. Pourquoi un tel mystère ?

Vincent Dedienne : Il n’y a pas eu de réunion de base sous-marine pour en décider. À vrai dire, je n’ai pas réalisé sur le moment que cette manière de présenter les choses était si mystérieuse ! Mais à la réflexion, je me rends compte que j’ai toujours rêvé de faire un spectacle sans communiquer dessus. Avec internet et les réseaux sociaux, nous sommes en permanence abreuvés d’informations ; il est à mon avis sain de s’extraire de ce fonctionnement. Cela permet de revenir à un état d’enfance qui est très important pour moi.

Lorsqu’on vous a proposé de partager la scène avec Catherine Frot, vous n’aviez jamais travaillé avec elle. Pourquoi avoir accepté ?

V.D. : Après avoir joué au Théâtre de la Porte Saint-Martin dans Le Jeu de l’Amour et du Hasard mis en scène par Catherine Hiegel, j’avais très envie de travailler de nouveau dans ce lieu. Le désir était partagé par l’équipe ; j’ai donc accepté avec bonheur l’aventure que celle-ci m’a offerte. D’autant plus que peu de temps auparavant, des amis communs nous avaient présentés, Catherine Frot et moi. Le destin a d’ailleurs continué de nous réunir, car nous nous sommes retrouvés ensuite à tourner ensemble dans un film, La Fine fleur de Pierre Pinaud, histoire de deux rosiéristes ennemis.

« Nous avons décidé de nous amuser de nos différences »

 L’expression « marier la carpe et le lapin » désigne une union contre nature. Votre différence avec Catherine Frot est-elle au cœur du spectacle ?

V.D. : Le titre s’est imposé à nous au fur et à mesure des répétitions. Étant de générations et de sexes différents, ayant des influences éloignées et des manières souvent très distinctes de voir les choses, mais nous retrouvant sur bien des points, nous avons décidé de nous amuser de nos différences. Et cela donne à mon avis un mariage très heureux. Pour Catherine comme pour moi, l’expérience théâtrale que nous vivons avec La Carpe et le lapin est très nouvelle, donc très excitante. Elle a été partagée avec joie avec Julie Anne-Roth, qui nous a assistés à la mise en scène, et avec Serge Bagdassarian de la Comédie-Française, qui a bien voulu être notre regard extérieur.

Vous qualifiez La Carpe et le lapin de « cadavre exquis ». Comment avez-vous adapté pour la scène le jeu littéraire surréaliste du même nom ?

V.D. : Nous avons laissé au hasard, à la chance, à l’intuition une place importante dans notre processus d’écriture. Comme dans le cadavre exquis, où un texte naît de la juxtaposition de phrases composées de manière isolée par au moins deux personnes. Nous avons par moments travaillé de cette façon avec Catherine, mais pas de manière systématique. Pour qu’il donne lieu à quelque chose de pertinent sur un plateau, nous nous sommes approprié les règles du jeu. Toujours avec humour, car c’est là une des belles choses que nous avons en commun.

 Propos recueillis par Anaïs Heluin

A propos de l'événement

La Carpe et le lapin De Catherine Frot, Vincent Dedienne et Julie-Anne Roth
du Vendredi 14 février 2020 au Dimanche 15 mars 2020
Théâtre de la Porte Saint-Martin
18 bd Saint-Martin, 75010 Paris

du mardi au vendredi à 20h, le samedi à 17h et 20h30, le dimanche à 16h. Tel : 01.42.08.00.32. www.theatresparisiensassocies.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre