La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

J’te ferai dire

J’te ferai dire - Critique sortie Théâtre Cergy-Pontoise Théâtre 95
Crédit photo : Jean Piat Légende photo : Joël Dragutin fait parler les enfants d’aujourd’hui.

Théâtre 95 / texte et mes Joël Dragutin

Publié le 5 février 2014 - N° 217

En entomologiste amusé, Joël Dragutin dresse un portrait lucide et tendre des enfants d’aujourd’hui, signant ainsi sa première pièce pour enfants. Un franc succès auprès des intéressés !

J’te ferai dire est le premier spectacle sur les enfants écrit et mis en scène par Joël Dragutin. Le directeur du Théâtre 95 trempe depuis longtemps sa plume caustique dans l’encrier de l’époque, observant avec sagacité et drôlerie les travers consuméristes, individualistes et médiatiques de ses contemporains. Les adultes se reconnaissent souvent dans ces pièces, que Joël Dragutin ne compose pas dans le silence d’une retraite austère et désabusée, mais ici et maintenant, en phase et en prise avec son temps. A Cergy-Pontoise, au milieu de la classe moyenne, dans le béton d’une ville qui ne cesse de grandir, il scrute ses semblables sans mépris ni condescendance, fidèle à l’esprit critique : essayer de déterminer les conditions de possibilité de son objet. Il fallait voir l’auteur et metteur en scène lors de la première séance scolaire de sa pièce pour s’en convaincre : inquiet des réactions de la marmaille conviée au spectacle d’elle-même, et rassuré à la fin. Il est de tradition, quand on écrit sur le théâtre, de ne pas évoquer la réaction du public ; mais force est d’admettre qu’aux spectacles pour enfants, le journaliste qui en a passé l’âge doit vérifier si le trait est efficace et si l’effet fait mouche !

Emmenez vos parents au théâtre !

Pari réussi ! Les enfants de Cergy étaient enthousiastes. Non seulement parce que la licence scatologique et la bataille avec des morceaux de gâteau permettaient de francs et joyeux éclats de rire, mais aussi parce que la petite sociologie parentale qui leur était gaiement proposée recueillait leur évidente adhésion. Sur le divorce, la télé, les jeux vidéos, la mort, l’argent, l’argent et encore l’argent, les interrogations existentielles et métaphysiques, Joël Dragutin voit clair et met dans le mille. Comme leurs aînés dans les livres d’Annie Ernaux, comme les lecteurs des essais d’anthropologie contemporaine, les enfants se reconnaissent dans les membres de cette bande qui se retrouve, pendant quatre saisons, sur un grand portique de bois au milieu d’un jardin public. Cela étant, si ce spectacle sur les enfants (qui ne prend pas les enfants pour des débiles et leur parle des affres de leur vie avec le sérieux qui est le leur) leur plaît, il plaira sans doute aussi aux adultes. Il est donc conseillé aux petits d’y venir avec les grands (parents, grands-parents et toute la kyrielle des pièces rapportées qui construisent les familles modernes), qui découvriront ainsi ce que leur progéniture pense d’eux et de leur façon d’être. Comme toujours, Joël Dragutin évite les pièges du moralisme et ne se drape pas dans les oripeaux du censeur. Le tableau qu’il compose offre à rire, mais aussi, indéniablement, à penser !

Catherine Robert

A propos de l'événement

J’te ferai dire
du Mardi 28 janvier 2014 au Vendredi 14 février 2014
Théâtre 95
allée du Théâtre, 95000 Cergy-Pontoise.
6, 7, 13 et 14 février à 14h30 ; 8 février à 17h ; 11 et 14 février à 19h ; 12 février à 10h. Tél. : 01 30 38 11 99. Au Centre culturel de Jouy-le-Moutier, le 5 février à 9 h et 18 h. Tout public, à partir de 6 ans
(en partenariat avec la programmation « Pestacles » de la ville de Cergy).
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre