La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Jeux de cartes 1 : Pique

Jeux de cartes 1 : Pique - Critique sortie Théâtre Paris ATELIERS BERTHIER
Crédit photo : Erick Labbé Légende photo : Une imposante scénographie.

Odéon-Théâtre de l’Europe
Mise en scène Robert Lepage

Publié le 30 mars 2013 - N° 208

Le québécois Robert Lepage livre le premier épisode d’une tétralogie ambitieuse sur l’Occident et le monde arabe. Et se perd dans la démonstration technique.

« La recherche de l’origine des cartes mène invariablement au monde arabe. À la fois indépendantes et liées, les quatre parties de la tétralogie composeront un cosmos traitant de nos rapports – passés, présents et futurs –, de nos échanges et, parfois, de nos chocs avec la culture arabe. ». Le projet épinglé au fronton de ces Jeux de cartes ne manque pas d’ambition… Robert Lepage, maître conteur qui souvent vagabonde au creux des béances de l’enfance et brode ces récits sur la trame de l’Histoire, a conçu de vastes fresques théâtrales qui laissent leurs couleurs encore vives dans nos mémoires. Maniant à merveille l’espace scénique, qui se métamorphose d’un lieu à un autre en une bascule et mène ainsi la narration, il tire les fils de banales destinées qu’il tresse en extraordinaires épopées. Voilà donc que, relevant le défi du Projet 360°, un réseau international de lieux circulaires créé en 2010, le metteur en scène québécois se lance en piste et exerce son imaginaire sur une scène ronde, qu’il truffe de trappes, de technologies et d’esbroufes.

Mastodonte technique

Explorant le thème de la guerre et des valeurs occidentales à partir de « Pique », le premier épisode tire l’épée à Las Vegas, cité de tous les possibles, où caprices et vanités ensevelissent le réel sous le divertissement, le faux et l’espoir du bel hasard. Se croisent un producteur de séries télé en proie aux affres du jeu et sa « French lover » rédemptrice, un couple venu se marier dans la ville-spectacle, des femmes de chambre et des grooms clandestins, une prostituée tout cuir, un étrange cow-boy, un shaman… et deux soldats tourmentés par le doute et leur chef sadique, venus du camp militaire voisin où s’entraînent les forces alliées avant d’intervenir en Irak. On passe ainsi de chambres d’hôtel au casino, du bar à la piscine, du Strip au désert… Rythmées par les mouvements du mastodonte technique, qui fait surgir tous les décors et accessoires de la coupole et des trappes, les saynètes enchaînent les dialogues de sitcom qui finissent par étouffer le propos confus dans l’anecdote, le show et les clichés. A force de vouloir reproduire les effets scéniques qu’il maîtrise parfaitement en frontal, Robert Lepage ignore les lois propres à l’espace circulaire et ne laisse voir que la prouesse technologique de la machinerie, qui d’ailleurs avale les acteurs. « Un coup de dé jamais n’abolira le hasard » : en un court poème, Mallarmé en disait bien plus sur le destin, l’incertitude, le mystère d’être et la quête de transcendance…

Gwénola David

A propos de l'événement

Jeux de cartes 1 : Pique
du Samedi 30 mars 2013 au Dimanche 14 avril 2013
ATELIERS BERTHIER
1 rue André Suarès (angle du boulevard Berthier), 75017 Paris
Jusqu’au 14 avril 2013, à 20h, sauf dimanche à 15h, relâche lundi. Tél. : 01 44 85 40 40.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre