La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Ida

Ida - Critique sortie Théâtre

Baka Ròklò, l’ivresse démesurée de la poésie haïtienne.

Publié le 10 juin 2007

Guy Régis Junior, alias Baka Ròklò, « petit diable rebelle » haïtien, revient au TARMAC où il a été en résidence en 2006, pour « maronner sa colère et hurler sa détresse ».

Ecran plein et ventre creux : la perle des Antilles nourrit ses enfants par télévision interposée, et c’est devant une publicité pour le chocolat que se repaît le personnage imaginé par Baka Ròklò, mâchonnant ses souvenirs et buvant jusqu’à la lie la coupe amère du dégoût, faute de mieux ! Ida aussi avait faim, et c’est pour cela qu’elle est partie. Une fois l’amour en-allé, ne restent plus que la rage et l’impuissance face à la « folie de la ville, la déliquescence des politiques, la ruine du pays, la maladie et la mort qui rôdent dans un ciel rapace ». Ombre des Tontons Macoutes que Bébé Doc n’emporta pas dans ses valises, drame d’un pays qui fut la proie des convoitises et des impérialismes qui ne lui pardonnèrent jamais sa capacité d’autonomie politique, Haïti apparaît dans toute sa complexité, ses « dérives », ses « ivresses » et sa « démesure » à travers la poésie de Baka Ròklò, un des créateurs les plus originaux de son pays par ses textes incisifs et sa technique corporelle si particulière.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre