La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La musique contemporaine : histoire et évolution

Temps réel

Temps réel - Critique sortie
Légende : Philippe Manoury © Pauline de Mitt

Publié le 15 novembre 2013

Écrire une partition, c’est donner des signes à l’interprète futur : c’est lui permettre, le moment venu, de prendre des décisions. […]

Écrire une partition, c’est donner des signes à l’interprète futur : c’est lui permettre, le moment venu, de prendre des décisions. Les ressources de l’électronique ont renouvelé le rapport des compositeurs au son, mais elles ont aussi changé la donne : une fois fixés sur bande magnétique, les sons ne se prêtent plus à l’interprétation. De nombreux compositeurs n’ont eu de cesse de questionner les possibilités offertes par l’informatique pour ramener les sons non instrumentaux au plus près du champ de l’interprétation, du temps réel du concert. Répons de Pierre Boulez, créé en 1981 avec l’Ensemble intercontemporain, est une œuvre symbole de cette reconquête. Pour la première fois dans une œuvre de grande envergure, la machine pouvait réagir au jeu des instrumentistes, acquérant elle aussi sa part d’indétermination, élément acteur et non plus seulement témoin de l’événement du concert. Philippe Manoury est aujourd’hui l’un des compositeurs qui poursuit cette voie, élaborant au fil de son œuvre une réflexion théorique appuyée sur un travail mené de longue date dans les studios de l’Ircam, dont il s’explique dans un récent livre d’entretiens (La Musique du temps réel, éditions MF, 2012). Ses œuvres récentes ambitionnent de doter l’ordinateur d’une double capacité à «  écouter  » le jeu des instrumentistes et à anticiper les événements musicaux à venir. Dans le quatuor à cordes Tensio par exemple, «  la partie électronique en temps réel s’adapte en permanence au tempo courant, en suivant les variations que peut y apporter l’interprète  ».

 

JGL

 

À écouter   :

Pierre Boulez, Répons, dir. le compositeur (DG)

Philippe Manoury, Partita I, Fragments pour un portrait, dir. Susanna Mälkki (Kairos)

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant