La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

SPÉCIAL OPÉRA

El Prometeo

El Prometeo - Critique sortie Classique / Opéra DIJON Opéra de Dijon
Le chef argentin sera en résidence à l’Opéra de Dijon dès la rentrée. © DR

DIJON / DRAGHI

Publié le 27 septembre 2017 - N° 258

À Dijon, le chef argentin Leonardo García Alarcón réveille un opéra d’Antonio Draghi oublié depuis près de 350 ans.

À partir de la rentrée, le chef argentin sera en résidence à l’Opéra de Dijon avec sa Cappella Mediterranea. Il avait mis à profit sa résidence de trois ans à Ambronay (de 2010 à 2013) pour faire redécouvrir Francesco Cavalli. À Dijon, il entend faire de même pour le compositeur italien Antonio Draghi, né à Rimini en 1634 et embauché en 1668 comme compositeur de la cour par Leopold Ier à Vienne, où il mourut en 1700. Pour nous présenter ce chaînon manquant entre la tradition lyrique vénitienne baroque et la musique viennoise, Alarcón commencera par son opéra El Prometeo, d’après une pièce de Calderón. Le manuscrit de l’œuvre dormait dans une bibliothèque de Vienne depuis 1669, où il avait été représenté pour l’anniversaire de Marie-Anne d’Autriche. L’opéra sera donné au mois de juin 2018 dans une version semi-scénique, avec la Capella Mediterranea, le Chœur de chambre de Namur et le ténor suisse Fabio Trümpy en Prométhée.

 

A. Pecqueur

A propos de l'événement

El Prometeo
du Jeudi 14 juin 2018 au Vendredi 15 juin 2018
Opéra de Dijon
11 Boulevard de Verdun, 21000 Dijon, France

à 20h. Tél. : 03 80 48 82 82. Places : 5 à 44€.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra