La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Damien Guillon, la pureté du contre-ténor

Damien Guillon, la pureté du contre-ténor - Critique sortie

Publié le 2 octobre 2009

S’il fallait trouver une illustration de la vitalité de l’interprétation baroque en France et en Europe, la jeune carrière de […]

S’il fallait trouver une illustration de la vitalité de l’interprétation baroque en France et en Europe, la jeune carrière de ce contre-ténor pourrait constituer un cas d’école. Chanteur de la Maîtrise de Bretagne puis au Centre de musique baroque de Versailles, élève d’Andreas Scholl à Bâle, il s’est forgé son répertoire aux cours des dernières années, interprétant Bach notamment aux côtés d’ensembles tels Akadêmia ou le Collegium Vocale de Gand – il poursuivra cette saison encore une intense collaboration avec Philippe Herreweghe. Musicien complet, celui qui fut Curtius dans la production remarquée d’Il Sant’Alessio de Landi par Benjamin Lazar et William Christie s’est également lancé dans la direction avec son ensemble Le Banquet céleste.

A Paris les 19 et 26 novembre, 11 janvier et 17 mars dans le cadre de la saison des « Concerts parisiens ».

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant