La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Kurt Weill, de la rue à la scène

« En temps de crise, l’adhésion franche du public aux programmations culturelles renforce une évidence, celle que l’art est un des ultimes espaces de liberté, d’ouverture et de respiration de nos sociétés. »

Publié le 2 octobre 2009

Street Scene, ouvrage à découvrir dans une mise en scène d’Olivier Bénézech avec les orchestres, choeur et ballet de l’Opéra de Toulon.

Souvent à l’affiche, les œuvres scéniques que Kurt Weill composa avec Bertolt Brecht (notamment L’Opéra de quat’sous, Mahagonny ou Les Sept Péchés capitaux) occultent le reste de la production du compositeur qui – comme Brecht, du reste – s’exila aux Etats-Unis devant la montée du nazisme. C’est dommage car tous ses ouvrages américains, destinés le plus souvent aux scènes de Broadway, poursuivent l’œuvre de critique sociale entamée de l’autre côté de l’Atlantique. Street Scene (1947), sur un livret d’Elmer Rice, dépasse le strict cadre de la comédie musicale. C’est un peu une œuvre-manifeste de ce que le compositeur envisageait comme « opéra américain », à la fois emplie de chants et danses populaires et pétrie d’influences européennes.
J-G. L.


Du 12 au 16 mars. Tél. 04 94 92 70 78. Site : www.operadetoulon.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant