La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Place au cirque ! 2019

Carrosse de Justine Berthillot et Pauline Peyrade

Carrosse de Justine Berthillot et Pauline Peyrade - Critique sortie  Lons-le-Saunier Scènes du Jura
© Ximena Castro

Un carrosse comme une boîte à rêve itinérante… C’est ce qu’ont imaginé Justine Berthillot et Pauline Peyrade pour cette création qui appelle le conte pour mieux parler du féminin.

Publié le 25 septembre 2019

Un carrosse comme une boîte à rêve itinérante… C’est ce qu’ont imaginé Justine Berthillot et Pauline Peyrade pour cette création qui appelle le conte pour mieux parler du féminin.

La circassienne et l’autrice se sont associées au sein de la #Cie après leur collaboration en 2015 pour le Sujet à Vif à Avignon. Une belle et fructueuse rencontre, puisque Carrosse est désormais leur troisième projet en commun, porté notamment par la scène nationale Les Scènes du Jura et par la Comédie de Saint-Etienne, dans le cadre du Projet Itinérance. Il fallait donc une proposition capable de se glisser dans et hors les murs des théâtres, prompte à intégrer des lieux non-dédiés ou des espaces extérieurs. C’est chose faite avec l’agrès-carrosse conçu par James Brandily : une ingénieuse cage produisant elle-même son environnement technique, et d’où peuvent surgir la musique, les acrobaties, les suspensions, tout à la fois objet scénographique, berceau, foyer, lit, prison, bulle poétique et véhicule pour l’évasion.

Le féminin à la loupe des mythes fondateurs

Au carrefour du texte et du cirque, Carrosse cultive l’intime. En appui sur le conte nordique La peau de phoque, que Fabrice Melquiot et Ambra Senatore avait fait remonter à nos oreilles en 2013, Pauline Peyrade a mené son travail d’écriture en aval du plateau, comme un contrepoint au mouvement, pour poursuivre ensuite comme regard extérieur. Au cœur du projet, la question du féminin telle que traversée par les contes, enfermée comme dans un carrosse doré par certains archétypes. Ici, la femme-créature met en lumière son désir de liberté, alors même que la maternité est au cœur de son existence. Sur scène, la mère et son fils adolescent cherchent les moyens d’un dialogue malgré leurs aspirations opposées. Entre réalisme et merveilleux, ce conte initiatique interroge les mythes fondateurs pour mieux parler du féminin contemporain.

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Carrosse de Justine Berthillot et Pauline Peyrade
du Lundi 4 novembre 2019 au Jeudi 7 novembre 2019
Scènes du Jura
4 rue Jean Jaurès, 39000 Lons-le-Saunier

Du 4 au 7 novembre 2019 à Dole, Salins-les-Bains, et Champagnole. Tél. : 03 84 86 03 03. La Verrerie, Pôle Culturel de Rochebelle, Chemin de St Raby, 30100 Alès. Les 15 et 16 novembre 2019. Tél. 04 66 86 45 02. Comédie de Saint-Etienne, place Jean Dasté, 42000 Saint-Etienne. Du 20 au 22 novembre 2019, et jusqu’au 7 décembre en itinérance. Tél. : 04 77 25 14 14. Comédie de Béthune, 138 rue du 11 novembre, 62400 Béthune. Du 10 au 15 décembre 2019 en itinérance. Tél. : 03 21 63 29 19.


Du 4 au 7 novembre 2019 à Dole, Salins-les-Bains, et Champagnole. Tél. : 03 84 86 03 03. La Verrerie, Pôle Culturel de Rochebelle, Chemin de St Raby, 30100 Alès. Les 15 et 16 novembre 2019. Tél. 04 66 86 45 02. Comédie de Saint-Etienne, place Jean Dasté, 42000 Saint-Etienne. Du 20 au 22 novembre 2019, et jusqu’au 7 décembre en itinérance. Tél. : 04 77 25 14 14. Comédie de Béthune, 138 rue du 11 novembre, 62400 Béthune. Du 10 au 15 décembre 2019 en itinérance. Tél. : 03 21 63 29 19.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant