La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -202-Maison de la Musique de Nanterre

Un soir en Kabylie, avec Ali Amran

Un soir en Kabylie, avec Ali Amran - Critique sortie Jazz / Musiques Nanterre Maison de la musique de Nanterre
Crédit photo : DR

Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

Le folk singer berbère chemine tranquillement mais sûrement sur la scène rock world parisienne.

Guitariste et chanteur né dans les montagnes kabyles, Ali Amran, dont l’adolescence baigna dans les musiques folk et pop anglo-saxonnes, est fier de ses racines autant qu’il est curieux du monde. Après un cheminement personnel sur les routes européennes, assoiffé de rencontres culturelles, Amran sort à la fin des années 90 un premier album, Amsebrid (le routard). C’est en Kabylie que les premières tournées le font connaître, de Tizi-Ouzou à Bejaïa. Il marche sur les traces d’Idir ou Takfarinas, construisant une musique folk où la poésie et l’âme berbère se font douces-amères, dans une Algérie en proie aux déchirements internes. Il a depuis posé ses valises à Paris, où il joue avec la jeune scène franco-maghrébine et a composé deux albums. Nanterre l’invite pour célébrer le Yennayer, le nouvel an berbère, une fête chaleureuse chargée de symboles et de traditions amazigh.

 

Vanessa Fara

A propos de l'événement

Ali Amran
du Vendredi 11 janvier 2013 au Samedi 12 janvier 2013
Maison de la musique de Nanterre
8, rue des Anciennes-Mairies, 92000 Nanterre
Les 11 et 12 janvier, à 20h30.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques