La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -292-Au Théâtre de Caen

Treemonisha de Scott Joplin par le Isango Ensemble

Treemonisha de Scott Joplin par le Isango Ensemble - Critique sortie Classique / Opéra Caen THEATRE DE CAEN
Le collectif Isango en répétition © D.R.

OPERA / NOUVELLE PRODUCTION / CREATION A CAEN

Publié le 25 septembre 2021 - N° 292

Après le très remarqué The Magic Flute – Ympempe Yomlingo, Isango Ensemble revient au Théâtre de Caen avec Treemonisha, l’unique opéra de Scott Joplin.

On le connaît surtout pour ses ragtimes, notamment The Entertainer utilisé dans le film L’Arnaque avec Paul Newman et Robert Redford. Mais Scott Joplin (1868-1917) est aussi l’auteur d’un grand opéra en trois actes écrit en 1911 : Treemonisha. L’histoire est celle d’une femme trouvée dans un arbre, qui, aidée de son fiancé, lutte pour arracher les siens aux superstitions entretenues par des sorciers. Un thème proche du livret de La Flûte enchantée, ce qui n’a pas échappé au metteur en scène de cette nouvelle production d’Isango Ensemble, Mark Dornford-May : « si Treemonisha comporte aussi ce mélange de magie et de réalité, il s’agit surtout d’une jeune femme qui croit en l’émancipation de sa communauté par l’éducation, ce qui constitue un message très important pour le monde ». Pourtant, il a fallu attendre 1972 avant que l’opéra de Scott Joplin soit représenté aux États-Unis, le compositeur ayant dû se contenter d’une impression de la partition à compte d’auteur et d’une représentation privée en réduction pour piano.

Une intrigue transposée en Afrique du Sud et marimbas

La faute au racisme ? ou à la forme de l’ouvrage, qui mélange au ragtime, gospel et blues une facture européenne ? Pour Mark Dornford-May, « sans doute les deux, même si la principale raison est le racisme, d’autant que l’opéra était destiné à des chanteurs noirs. Il est temps que cela change et c’est le bon moment pour cela ! » Alors qu’en France, le public a pu découvrir cet opéra notamment en 2010 au Théâtre du Châtelet, la lecture d’Isango Ensemble est très différente. Le collectif transpose l’intrigue en Afrique du Sud, mêle au texte anglais xhosa et zoulou et ajoute des instruments comme les marimbas. Autant d’ingrédients qui avaient fait le succès d’Ympepe Yomlingo, la précédente production du collectif sud-africain autour de La Flûte enchantée.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Treemonisha
du mercredi 19 janvier 2022 au samedi 22 janvier 2022
THEATRE DE CAEN
135 bd Maréchal-Leclerc, 14000 Caen

Tél : 02 31 30 48 00


Site : theatre.caen.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra