La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -196-FESTIVAL DES ECRITURES / POLE CULTUREL D’ALFORTVILLE

TOUT DOIT DISPARAITRE

LA METTEURE EN SCENE BRIGITTE JAQUES-WAJEMAN PLACE COTE A COTE DEUX PIECES DE CORNEILLE : NICOMEDE ET SURENA. DEUX POINTS DE VUE SUR LA RESISTANCE FACE A L’OPPRESSION DU POUVOIR.

Publié le 10 mars 2012

HYSTERIE CONSUMERISTE.

S’inspirant des faits divers qui viennent, chaque année, troubler le déroulement des ouvertures de magasins lors des soldes, l’auteur Eric Pessan signe une pièce polyphonique abordant les thèmes de la surconsommation, de la soumission de l’individu aux injonctions commerciales et publicitaires. Tout doit disparaître relate, par le biais de multiples témoignages entrecroisés, une émeute meurtrière survenue, au sein d’un centre commercial, à la première heure d’un jour de soldes. Une émeute qui devient le symbole des excès matérialistes de nos existences contemporaines, qui se pose en symptôme d’une société devenue folle du désir de posséder.
 
Tout doit disparaître, texte et mise en espace d’Eric Pessan. Le 11 mars 2012 à 14h30



Focus réalisé par manuel Piolat Soleymat
 

Festival des écritures. Du 9 au 20 mars 2012. Le Pôle culturel d’Alfortville, Parvis des arts, 94140 Alfortville. Tél. 01 58 73 29 18 et www.pole-culturel.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre