La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -174-apostrophe

Solo # 2 fréquences

IVANOV [CE QUI RESTE DANS VIE…], COMPOSITION ORIGINALE REALISEE A PARTIR DU TEXTE DE TCHEKHOV PAR JEAN-PIERRE BARO, ENTRE DESIR DE LIBERTE ET PRISON DES ENFERMEMENTS.

Une forme solo vers laquelle le chorégraphe Brice Leroux revient, après First Solo de 1992.

Plus qu’un solo, une expérience sensorielle. En petit comité, le public est invité à se plonger dans le noir et fouiller la présence d’un corps en pleine exploration : contraint par un espace très resserré autour de lui et par la très lourde tâche de s’inscrire dans des combinatoires strictement définies, le danseur s’engouffre dans un continuum saisissant. Son mouvement perpétuel se décline à partir de toute une gamme de possibilités articulatoires du haut et du bas du corps, magnifié par l’écriture rigoureuse de la lumière qui vient modifier la perception du spectateur. Une hypnose totale, relayée par les métronomes du Poème symphonique de Ligeti.
N. Yokel


Le 29 janvier à 19h30, le 30 à 17h et à 19h30, à L’apostrophe – Théâtre des Arts à Cergy.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre