La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -291-Festival Baroque de Pontoise 2021

Quand l’art découle de croisements et d’une joyeuse curiosité, rencontre avec Pascal Bertin

Quand l’art découle de croisements et d’une joyeuse curiosité, rencontre avec Pascal Bertin - Critique sortie  Pontoise

Entretien

Publié le 17 août 2021 - N° 291

Le directeur artistique du Festival de Pontoise évoque la programmation de l’édition 2021 d’un festival aux fortes résonances avec l’actualité.

Quelle serait la couleur de cette édition 2021 du Festival ?

Pascal Bertin : Devant la variété de la programmation on serait tenté de dire arc-en-ciel, mais je choisis le vert car c’est la couleur de l’espoir. L’espoir d’un festival pouvant se dérouler « presque » normalement cette année. C’est aussi la couleur de la calomnie et des aigreurs, syndrome hélas tristement d’actualité où l’on voit les meilleurs amis se déchirer irrémédiablement sur les réseaux sociaux. Et puis le vert, malgré l’aspect ultra récupéré du sujet, c’est aussi le symbole de ce à quoi nous aspirons, un monde plus respectueux de l’environnement. Le Festival, à sa mesure, essaye de limiter son empreinte carbone.

« Nous encourageons le dialogue direct entre les artistes et le public. »

Vous abordez cette année le thème du mensonge. Pourquoi? 

Pascal Bertin : Depuis mon arrivée, j’ai souhaité réinscrire les répertoires anciens dans le monde d’aujourd’hui sans les dénaturer. Chaque année le thème est choisi à partir d’anniversaires de compositeurs ou compositrices, puis j’essaye de trouver ce qui les relie et en quoi le sujet est d’actualité. La crise sanitaire que nous traversons a aussi contribué au choix. Elle a montré le combat permanent entre vérité, croyances, complotismes et informations officielles. Le mot de « mensonge » aura été l’un des plus prononcés de 2020. Nous en avons donc fait notre thème en 2021. Nous évoquons des erreurs ou canulars de musicologues, et faisons joyeusement mentir la croyance en l’imperméabilité des styles !

Vous aimez aussi travailler sur la forme du concert…

Pascal Bertin : Oui, à chaque fois que c’est possible, nous repensons le format même du concert. Nous proposons souvent une architecture avec les artistes au centre et le public en cercle autour, avec des possibilités de déambulation pour pouvoir changer son point de vue visuel ou auditif. Nous encourageons le dialogue direct entre les artistes et le public plutôt qu’une présentation didactique. L’exigence artistique reste intacte mais nous souhaitons réduire la distance, plus symbolique que physique, entre l’émetteur et le récepteur de l’expression artistique.

 

Propos recueillis par Jean Lukas.

A propos de l'événement

Festival baroque de Pontoise
du Vendredi 1 octobre 2021 au Samedi 23 octobre 2021


Tél : 01 34 35 18 71.


festivalbaroque-pontoise.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant