La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -174-top

Olivier Meyer

JEAN-YVES RUF DEVOILE DEUX FACETTES DE SON TALENT DE METTEUR EN SCENE.

Fidélité et admiration

Olivier Meyer, le directeur du Théâtre de l’Ouest Parisien, accueille pour la première fois l’intégrale des œuvres d’Eve Bonfanti et Yves Hunstad. En ami et en admirateur fervent.

« Il y a entre nous une longue histoire de fidélité et d’admiration. Voilà dix ans, j’avais accueilli Du Vent… des fantômes au Théâtre de Paris. Depuis que je suis à Boulogne, j’ai présenté chaque saison un de leurs spectacles. Cette année, pour la dernière saison de mon mandat, je présente l’intégrale comme pour rappeler et unifier ces propositions. Invités pendant près d’un mois, Eve et Yves présentent leurs spectacles par ordre chronologique. L’occasion de créer l’événement rejoint ici mon envie de les faire mieux connaitre car, paradoxalement, malgré leur talent, je trouve qu’ils ne sont pas connus autant qu’ils le méritent. Il y a avec eux quelque chose qui relève du compagnonnage. Ce métier, on le fait ensemble, dit souvent Yves : chacun a sa place mais ensemble. Ces artistes s’inscrivent dans le temps, ce qui est rare et précieux dans notre époque on l’on est toujours pressé. Ils se donnent le temps de mûrir leurs spectacles comme des artisans. Passer un mois au TOP leur laisse le temps de s’installer afin qu’ils ne soient pas posés dans la programmation comme on poserait un objet parmi d’autres. Prendre ce risque avec des artistes, c’est aussi s’engager auprès d’eux. Yves et Eve sont des êtres merveilleux et rares qui savent demeurer libres dans des contraintes très fortes. Ils ne trichent pas et font d’abord et avant tout ce qu’ils ont envie de faire. S’il fallait chercher une figure de l’artiste, je crois qu’ils l’incarneraient. »

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre