La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -221-Théâtre National de Chaillot / Saison 2014/2015

Lied Ballet

Lied Ballet - Critique sortie Danse Paris Théâtre national de Chaillot
Crédit : Frédéric Iovino Légende : Les danseurs du CCN de Tours se jouent des codes du ballet et du lied.

Chor Thomas Lebrun

Publié le 28 mai 2014 - N° 221

Avec cette nouvelle pièce, Thomas Lebrun retourne fouiller une écriture qui puise dans la danse comme dans une matière toujours vivante.

Il n’y a pas si longtemps, Thomas Lebrun se rendait à Chaillot pour donner sa dernière création, une pièce jeune public. Tel quel ! était à l’image du chorégraphe : très dansée, loufoque, drôle et grave à la fois, perchée entre une écriture sérieuse et des incursions cabaretico-paillettes. En 2014-2015, il revient avec une proposition créée au Festival d’Avignon cet été. L’occasion d’investir la grande salle Jean Vilar, mais avec tout le poids d’une danse dont il accepte l’histoire et l’héritage. En avril, il nous confiait : «  Huit interprètes, un pianiste, un chanteur : j’envisage les choses de façon très simple car les propositions musicale et chorégraphique suffisent. Il y a dix ans, je mettais des costumes partout, cela pouvait aller dans tous les sens, mais plus je vieillis, plus je m’assagis ! ». Sage, Lied Ballet ? Sous ses allures extrêmement structurées et hyper référencées, la pièce ne doit pas nous faire croire en un long fleuve tranquille : il est sans doute plus risqué aujourd’hui de convoquer les sources du passé que de faire table rase et toujours tout balayer d’un revers de manche sous couvert de l’innovation.

Un voyage du romantisme à l’abstraction

Ceci étant dit, comment le chorégraphe joue-t-il des deux notions qu’il convoque dans le titre de sa pièce ? Du ballet, il garde la forme en trois « actes », l’appui sur un « livret », et les fameuses variations et autres pas de deux, pas de trois, pas de quatre… Il explore également la notion de pantomime, que les danseurs de la compagnie connaissent peu.  Quant au lied, forme musicale et poétique du romantisme allemand, elle apporte à la pièce sa musicalité, son chant, son atmosphère, mais laissera place également aux compositions de Giacinto Scelsi et de David François Moreau.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Lied Ballet
du Mercredi 1 avril 2015 au Samedi 4 avril 2015
Théâtre national de Chaillot
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75116 Paris, France

Tél. : 01 53 65 30 00.


Site : www.theatre-chaillot.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse