La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -148-Dijon

Les trois facettes de Luc Chareyron

Les trois facettes de Luc Chareyron - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 mai 2007

Le comédien musicien s’illustre dans trois spectacles du Festival. Une façon,
pour Luc Chareyron, de consumer les trois feux qui l’animent : le théâtre
contemporain, le rire et la musique.

« Gérard Morel & les garçons qui l’accompagnent, qui se reprend depuis
maintenant huit ans, est le seul spectacle musical dans lequel j’intervienne en
tant que professionnel. Car si la pratique instrumentale a toujours été très
présente dans ma vie, il s’agissait pour moi, jusque-là, d’une activité
d’amateur. Mes racines artistiques se situent en effet du côté du théâtre
contemporain. Mais finalement, je crois que les passions parallèles que je
nourris pour l’art dramatique et la musique se sont depuis longtemps enrichies
l’une l’autre. Je me suis autant construit en tant qu’artiste à travers la
rigueur et l’exigence musicales, qu’à travers l’imaginaire, la créativité, que
nécessite le théâtre. Et puis, j’ai éprouvé le besoin de me tourner vers le
rire, notamment en écrivant Eloge de la pifométrie. Car, je crois que le
rire est l’une des meilleures façons d’éloigner la peur, d’ouvrir l’esprit, de
faire travailler l’intelligence… »

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

Fin d’un conte, de Reinaldo Arenas ; mise en scène de Priscille Cuche.
Les 18, 19(19H) et 20 mai à 20h30. Caserne Heudelet. Gérard Morel & les
garçons qui l’accompagnent
. Le 18 mai à 23h30. Parvis Saint-Jean. Eloge
de la pifométrie
, de et par Luc Chareyron. Les 21 et 22 mai à 19h.
Amphithéâtre de l’Ecole des Beaux-Arts.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre