La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -293-La Muse en Circuit

Les machines de l’illusion

Les machines de l’illusion - Critique sortie  Alfortville
Répétitions d’Erreurs salvatrices de Wilfried Wendling © Christophe Raynaud de Lage

Publié le 22 octobre 2021 - N° 293

Les instruments multimédias, conçus pour le spectacle, sont au cœur de l’œuvre. Interprétés en direct sur scène, ils en organisent la polyphonie.

Aux côtés des corps — ceux du comédien Denis Lavant et de l’acrobate Cécile Mont-Reynaud —, aux côtés des textes — ceux d’Heiner Müller : Paysage avec argonautes, Avis de décès, Paysage sous surveillance et autres fragments —, il y a les machines. Ce sont elles qui assurent le lien entre les sons, les lumières, le mouvement. En amont, avant que le spectacle commence, Wilfried Wendling et Cyrille Henry s’attellent à concevoir ces machines, à programmer ce qui pourra se voir, ce qui pourra s’entendre, l’un et l’autre se répondant. Plongé dans la lecture d’Heiner Müller, le compositeur cherche les moyens d’explorer sur scène la notion de reflet, de miroir, de mise en abyme qui sature les textes du dramaturge. Cyrille Henry attire son attention sur l’œuvre de la plasticienne Cécile Beau : des « gouttes d’eau virtuelles » que des ondes sonores font naître sur une surface liquide. Commande est passée à l’artiste, dont le dispositif s’intègre à la machinerie d’Erreurs salvatrices, parmi d’autres dispositifs réfléchissants, dans toute les acceptions du mot. Sur scène, tous ces instruments multimédias sont joués, animés, interprétés en direct par Grégory Joubert aux côtés de Wilfried Wendling et de l’ingénieur du son Thomas Mirgaine : une improvisation, au bord de l’aléa, qui génère ses propres variations, où chaque dimension, qu’elle soit sonore ou visuelle, se réfléchit sur les autres. Au milieu, le spectateur, libre de laisser porter son attention au gré des séquences et des ruptures.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement


Erreurs salvatrices de Wilfried Wendling, production de La Muse en Circuit - Centre national de création musicale, 18 rue Marcelin Berthelot, 94140 Alfortville. Tél. : 01 43 78 80 80.


https://alamuse.com/productions/muller-erreur-peut-etre-salvatrice/


 


 


Création le vendredi 26 novembre au Théâtre de l’Archipel - scène nationale de Perpignan, avenue du Général Leclerc, 66000 Perpignan. Tél. : 04 68 62 62 00.


 


Représentations les mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre à 20h et 21h à La Maison des Arts de Créteil, Place Salvador Allende, 94000 Créteil. Tél. : 01 45 13 19 19.


 


Représentations du 6 au 18 décembre à 19h30 (relâche mercredi et dimanche) au Théâtre de la Cité internationale, 17 boulevard Jourdan, 75014 Paris. Tél. : 01 85 53 53 85.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant