La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -269-Théâtre Les Gémeaux

Le jazz en grande taille

En partenariat avec l’association Grands Formats, qui défend le jazz de création en orchestre, les Gémeaux font, cette saison, la part belle aux grandes formations.

Saison Jazz

En partenariat avec l’association Grands Formats, qui défend le jazz de création en orchestre, les Gémeaux font, cette saison, la part belle aux grandes formations.

C’est un défi pour les chefs, mais quel frisson pour le public ! L’expérience d’avoir devant soi un grand orchestre de jazz a forcément une dimension spectaculaire, mais pas uniquement ! La tradition du big band est bien vivace en France, même si l’instrumentation est désormais plurielle et les esthétiques ouvertes. Les Gémeaux offriront cette saison un joli panorama sur ces groupes un peu à part que sont les « grands formats », permettant de comparer les inspirations comme les écritures. Du Collectiv de Franck Tortiller, qui regroupe les jeunes pousses de la scène parisienne et lorgne vers les grooves contemporains, jusqu’au Sacre du Tympan de Fred Pallem, à l’écriture nourrie de références pop éclectiques, en passant par le Medium Ensemble de Pierre de Bethmann et ses recherches sonores et partitions subtiles, sans oublier le Umlaut Big Band qui se replonge dans les années swing avec un background contemporain, ou Julien Lourau et ses Groove Retrievers qui réactivent dans un grand mix les rythmes de la Caraïbe, du Maghreb, et du funk sous le sceau du jazz… C’est un très bel échantillon de ce qu’on peut faire en formation large qui se fera entendre à Sceaux ou à Malakoff, sur la scène partenaire du Théâtre 71.

Eclectisme et foisonnement

Pour autant, les Gémeaux n’en négligent pas de présenter des formes plus intimes, portées par des musiciens de premier plan du jazz en France. On retrouvera ainsi le pianiste Jean-Pierre Como à la tête d’un nouveau quartet qui prend le joli nom d’Infinite, ou le contrebassiste Stéphane Kerecki qui revisite en acoustique et par le biais du jazz le répertoire des grands tubes de la « French Touch » électronique, sans oublier le batteur Aldo Romano qui présente ses « Mélodies en noir et blanc » teintées de nostalgie, en trio avec le pianiste italien Dino Rubino. Dans cette programmation riche, on ne se prive pas de quelques découvertes, comme le projet Beat Body and Soul du percussionniste Xavier Dessandre Navarre en solo basé sur le principe du « live sampling », ou encore les deux groupes inclassables issus du programme Jazz Migration, Ikui Doki et nOx.3 avec la chanteuse Linda Oláh ou encore les lauréats du Tremplin jazz de La Défense. Enfin, on suivra les nouvelles propositions artistiques du vibraphoniste Franck Tortiller, en résidence aux Gémeaux, autour de courts-métrages de Charlie Chaplin, ou de Préludes de Debussy (lire notre entretien).

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Le jazz en grande taille
Théâtre Les Gémeaux - Scène nationale de Sceaux
49, avenue Georges Clemenceau, 92330 Sceaux.

Tél : 01 46 61 36 67. www.lesgemeaux.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques