La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -268-INA COLLECTION DE DVD « FILMS DE THEATRE »

LA PLACE ROYALE

LA PLACE ROYALE - Critique sortie Théâtre

Publié le 29 août 2018 - N° 268

Brigitte Jaques avait conçu sa mise en scène comme un hommage au cinéma. Le réalisateur Benoît Jacquot restitue l’essence de ce travail en le poussant encore plus vers la modernité.

Lorsque Brigitte Jaques monte en 1992 La Place Royale au théâtre de la Commune, peu connaissent cette comédie de Corneille où il est question de jeunesse, d’amour et de liberté. Alidor aime passionnément Angélique. Mais par peur de perdre sa liberté, il préfère la pousser dans les bras de son ami Cléandre. Brigitte Jaques situe l’action « dans un lieu cinématographique : le café » et place cette sorte de « laboratoire de l’amour », annonciateur de Marivaux, dans une ambiance Nouvelle Vague. Il en résulte une liberté, une sensualité, une vitalité de l’alexandrin que Benoît Jacquot, caméra sur l’épaule, restitue et exacerbe. Si son film est plus sombre que la pièce, c’est bien la preuve qu’il n’a pas réalisé une captation mais un vrai film d’auteur qui prolonge ses propres questionnements, qui touche certaines cordes plus que d’autres.

1994. De Pierre Corneille. Mise en scène Brigitte Jaques. Réalisation Benoît Jacquot. Avec Anne Consigny, Marie-Armelle Deguy, Philippe Demarle, Erico Génovèse, Nicolas Delpeyrat, Eric Petitjean. Durée : 1h43.

 

­­­­­­­­Focus réalisé par Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

LA PLACE ROYALE


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre