La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -268-INA COLLECTION DE DVD « FILMS DE THEATRE »

ÉLECTRE

ÉLECTRE - Critique sortie Théâtre

Publié le 29 août 2018 - N° 268

Le réalisateur Hugo Santiago, récemment disparu, sublime la magnifique mise en scène d’Antoine Vitez à Chaillot.

C’est une des plus grandes figures féminines de la tragédie antique : Électre, celle qui dit non au pouvoir en place fondé sur un meurtre. Celle qui prépare le couteau qui conduira son frère Oreste à tuer leur mère Clytemnestre, coupable d’avoir assassiné Agamemnon avec son amant Egyste. Un mythe qui hante Antoine Vitez au point de le monter trois fois, avec la même comédienne Evelyne Istria. Moins politique que sa précédente version de 1972, sa mise en scène de 1986 tire la tragédie de Sophocle vers le drame familial. Pourtant, dans le quotidien du lit, des draps chiffonnés, des chaises sommaires où les voisines viennent boire le café, cette Electre « à la cuisine », selon les mots de Vitez, dépasse le statut de fait divers pour accéder au rang éternel des héroïnes mythologiques. Avec son film devenu un classique, l’Argentin Hugo Santiago saisit l’essence de la tragédie grecque dans des couleurs méditerranéennes où s’invitent des clairs-obscurs menaçants…

1986. De Sophocle. Traduction et mise en scène Antoine Vitez. Réalisation Hugo Santiago. Avec Évelyne Istria, Jean-Claude Jay, Redjep Mitrovitsa, Grégoire Ingold, Alain Ollivier, Charlotte Clamens, Hélène Avice, Cécile Viollet, Maïté Nahyr, Éric Frey, Valérie Dréville. Durée : 1h43.

 

­­­­­­­­Focus réalisé par Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

ÉLECTRE


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre