La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -225-Théâtre de Sartrouville et des Yvelines

La Belle Saison à Sartrouville

La Belle Saison à Sartrouville - Critique sortie Théâtre Sartrouville Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Légende Histoire d’Ernesto, mise en scène par Sylvain Maurice. © D. R.

Publié le 26 octobre 2014 - N° 225

« Découvrir toutes les richesses de la création pour l’enfance et la jeunesse » : tel est l’objet de La Belle Saison, programme du ministère de la Culture et de la Communication auquel prend part le Théâtre de Sartrouville. 

Né de la fusion, en 2001, de la Scène nationale de Sartrouville et du Centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse Heyoka, l’actuel Centre dramatique national des Yvelines a conservé, au cœur de ses actions, le souci de s’adresser à tous les publics, et particulièrement aux enfants et aux adolescents. C’est donc naturellement que ce théâtre s’associe, comme de nombreuses institutions artistiques, à « La Belle Saison avec l’enfance et la jeunesse », un projet initié par le ministère de la Culture et de la Communication, qui a pour ambition – de l’été 2014 à la fin 2015 – « d’accompagner et d’amplifier toutes les dynamiques artistiques et les initiatives culturelles de qualité qui se tournent vers les nouvelles générations ». Une occasion, pour Sylvain Maurice, d’affirmer son intérêt pour la création en direction des jeunes publics, notamment en s’engageant en faveur de la Biennale Odyssées dont la prochaine édition se déroulera en janvier 2016. « Fondé à l’origine par Joël Jouanneau, explique-t-il, ce festival était en perte de rayonnement. Or, c’est le seul festival national entièrement dédié à la création pour la jeunesse : pendant Odyssées il n’y a que des créations originales, que des nouveaux projets. »

Pour que vive l’enfance de l’art

« Grâce à Odyssées, ajoute Sylvain Maurice, le théâtre de texte et de situation rencontre des formes nouvelles, croise la musique et la danse, et les écritures contemporaines et de plateau s’ouvrent à l’adolescence. Je veux rendre à ce festival une position centrale dans la création pour l’enfance et la jeunesse. » Une résolution qui s’accompagne, lors de cette Belle Saison, de nombreuses actions ayant pour objectif de familiariser enfants et adolescents avec la création théâtrale, ainsi que de favoriser leur venue dans les salles de spectacle. Résidence d’Olivier Coulon-Jablonka en milieu scolaire, dans le cadre du cycle Marguerite Duras créé par Sylvain Maurice ; résidence de Sharif Andoura dans un collège et aux archives départementales des Yvelines, en vue de la création qu’il signera pour Odyssées 2016 ; abonnements prévoyant des tarifs privilégiés pour les adultes accompagnant de jeunes spectateurs ; rencontres critiques après les représentations scolaires ; goûters-spectacles ; ateliers parents-enfants ; « soirées-récrés » au cours desquelles les enfants de trois à huit ans participent à des ateliers créatifs pendant que leurs parents assistent aux spectacles… Lieu pionnier en matière de création destinée aux jeunes publics, le Théâtre de Sartrouville confirme aujourd’hui les engagements qui sont les siens depuis sa fondation, en 1966. Des engagements visant à « nouer des liens avec les publics dès l’enfance, au croisement des générations et des territoires », pour que « vive l’enfance de l’art ».

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

La Belle Saison à Sartrouville
du Samedi 8 novembre 2014 au Vendredi 29 mai 2015
Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Place Jacques Brel, 78500 Sartrouville, France

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, Centre Dramatique National.


Tél. : 01 30 86 77 79. Site : www.theatre-sartrouville.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre