La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -160-odeon

John Gabriel Borkman

Théâtre musical

Pierre Roullier dirige les représentations, à la Péniche Opéra, de l’œuvre de Mauricio Kagel. Plus qu’au compositeur disparu, c’est à son point de vue singulier, salutairement iconoclaste, que 2e2m rend hommage.

Publié le 10 septembre 2008

Thomas Ostermeier revient à Ibsen dont il sait éclairer l’œuvre en maître, cette fois-ci pour faire le portrait du banquier Borkman, épave à la dérive, ivre de ses rêves inaboutis.

John Gabriel Borkman, ancien banquier auquel une faillite retentissante a valu plusieurs années de prison et un déshonneur dont il ne s’est jamais relevé, refuse de reconnaître son échec et le caractère prométhéen de la mission qu’il s’était fixée : non seulement faire fructifier les dépôts de ses clients mais arracher à la terre ses richesses pour les démultiplier. Mais pour accéder à son fantasme démiurgique, Borkman a dû sacrifier son amour et spolier des familles entières. Qui est Borkman : un ambitieux cruel et cynique dépassé par sa folie des grandeurs ou un héros incompris et un authentique artiste de la finance ? Un visionnaire surhumain ou un égoïste inhumain ? Thomas Ostermeier sonde l’âme malade de Borkman et interroge les ravages de la démesure et de la vanité de cet être inconsolable de ses excès à l’Odéon(6eme).
 
Catherine Robert


John Gabriel Borkman, de Henrik Ibsen ; mise en scène de Thomas Ostermeier. Du 2 au 11 avril 2009. Du mardi au samedi à 20h ; le dimanche à 15h.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre