La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -213-Les Gémeaux ~ Scène Nationale

Françoise Letellier, Directrice de la Scène Nationale des Gémeaux

Françoise Letellier, Directrice de la Scène Nationale des Gémeaux - Critique sortie Théâtre
Crédit : Olivier Ravoire

Publié le 23 septembre 2013 - N° 213

S’inscrire dans le temps entre fidélité et découverte

Cette saison fait événement. Elle fête le vingtième anniversaire de la reconstruction de ce théâtre des Gémeaux dont Françoise Letellier a été le maître d’œuvre. 

« La fidélité et la découverte. Ces deux maîtres mots ont toujours inspiré mes programmations. »

Quels sont les grands axes de cette saison ?

Françoise Letellier : La fidélité et la découverte. Ces deux maîtres mots ont toujours inspiré mes programmations, conjugués à notre vocation de Scène Nationale, qui est de favoriser et soutenir la création en jouant la carte de la pluridisciplinarité artistique. Cette saison 2013/2014, celle du vingtième anniversaire de la reconstruction du théâtre, en témoigne peut-être plus qu’une autre encore. Au regard de ces circonstances particulières, et, plus largement, pour porter haut les exigeantes valeurs de l’exception culturelle pour tous que je défends ardemment, il m’a semblé opportun de mettre en lumière ces deux traits qui font la signature des Gémeaux depuis que j’en ai la charge. Sur cet axe, j’ai eu la chance de voir se présenter des occasions rares. Je m’en suis saisie.

A commencer par le théâtre, quelles sont ces opportunités ?

F. L. : Les cinq pièces au programme cette saison, je le dis sans forfanterie aucune, sont toutes exceptionnelles. Henri VI de William Shakespeare, mis en scène par cet enthousiasmant jeune metteur en scène qu’est Thomas Jolly, fait événement. Grâce à lui, nous proposons à nos spectateurs, en janvier, de vivre une aventure théâtrale hors norme, unique et rare, qui renoue avec l’absolu de la vocation de l’art dramatique. Côté découvertes, nous accueillons aussi en mars Hamlet de David Bobee avec la fameuse troupe du Studio 7 du Théâtre d’Art de Moscou, composée de jeunes acteurs russes au talent remarquable. Thomas Ostermeier, directeur de la prestigieuse Schaubühne berlinoise, invité de longue date au théâtre des Gémeaux, est à l’affiche avec une nouvelle  création, La Vipère de Lillian Hellman, au printemps. Christian Schiaretti présente Une saison au Congo d’Aimé Césaire, une merveille, à l’affiche début novembre. Et Georges Lavaudant est notre invité avec ce Cyrano de Bergerac que nous co-produisons avec  la MC 93.

Et côté musique et danse ?

F. L. : S’inscrire dans la durée et rester ouvert. Même combat d’équilibriste. Avec de magnifiques coups de cœur. iTMOI d’après le Sacre du Printemps de Stravinsky commandé par le théâtre Sadler’s Wells de Londres au grand chorégraphe contemporain Akram Khan ouvre le bal. Azimut, cette pièce d’Aurélien Bory conçu pour le groupe acrobatique de Tanger, est à l’affiche en octobre. Boxe Boxe manifeste notre attachement à Mourad Merzouki et au Centre Chorégraphique National de Créteil, avec lequel nous avons engagé un partenariat depuis trois ans. Sans oublier, bien sûr, les Rendez Vous Chorégraphiques de Sceaux en mai. Quant à la programmation musique, elle témoigne de notre confiance renouvelée à Benoît Haller et à la Chapelle Rhénane en réservant aussi de très belles surprises côté jazz.

Propos recueillis par Marie-Emmanuelle Galfré 

 

Théâtre Les Gémeaux, Scène Nationale, 49, avenue Georges Clemenceau, 92330 Sceaux. Tél : 01 46 61 36 67. www.lesgemeaux.com

 

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre