La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -216-Maison de la musique de Nanterre / Escale Made in America

Entretien / Amaury Cornut

Entretien /  Amaury Cornut - Critique sortie Jazz / Musiques Nanterre Maison de la musique de Nanterre
© Stefan Pedersen Photo : Moondog, le Viking de la 6e Avenue. Figure extraordinaire et musicien admiré par ses pairs.

Salon de musique

Publié le 21 décembre 2013 - N° 216

Alchimiste sans âge et sans frontière

Amaury Cornut dresse le portrait de Moondog en mots, en sons et en images. Il publie par ailleurs en 2014 une biographie de l’artiste aux Editions Le Mot et Le Reste. 

« Sa musique est géniale : elle est diablement complexe mais également très abordable. »

Vous dédiez un site web à Moondog, vous jouez sa musique, vous venez de boucler une biographie. Qu’est-ce qui vous attire chez Moondog ?

Amaury Cornut : Je l’ai découvert il y a quatre ans, un peu par hasard. J’ai creusé parce que peu de choses avaient été écrites à ce sujet, et chaque réponse amenait une nouvelle question. Il est connecté à tellement de choses, de personnes, de musiques, et tellement de musiques sont connectées à lui que ça paraît sans fin ! Moondog pouvait diriger le Philharmonique de New York le matin et dormir seul sous un porche la nuit suivante. Il a d’ailleurs vraiment pâti de ce côté « musicien de rue » : à New York il est resté pour beaucoup une figure marginale, et non un compositeur de génie. Son œuvre extrêmement vaste est encore très peu explorée, ce qui peut être vraiment excitant pour des musiciens. Avec Minisym je cherche à jouer sa musique telle que composée à l’origine, tandis que d’autres musiciens s’intéressent à ce matériau comme base de travail.

Ceux qui ne l’ont pas écouté pensent que sa musique est hermétique. Pourtant, c’est tout l’inverse. Où le situez-vous : du côté des musiques populaires ou dans la chapelle des auteurs savants ?

A. C. : J’aurais bien du mal à situer Moondog quelque part. Sa musique est géniale : elle est diablement complexe mais également très abordable. Il était au carrefour de tout : compagnon de jam de Charles Mingus, Dizzy Gillespie ou Charlie Parker, mais aussi de Philip Glass et Steve Reich à leurs débuts. Des compositeurs tels que Stravinski, John Cage ou Leonard Bernstein admiraient son travail. Il a captivé la scène pop et la beat generation : Ginsberg et Burroughs mais aussi Janis Joplin ou Bob Dylan. Moondog était mélodiquement et harmoniquement ancré dans le passé, et rythmiquement, il a développé des schémas nouveaux.  C’est une musique très actuelle, bien qu’influencée par les musiques anciennes. Iconoclaste, sa musique abolit les chapelles, brise les frontières entre les genres avec une aisance et une sincérité incroyables. Et réunir les gens, c’est sûrement ce dont on a besoin aujourd’hui.

Jacques Denis 

A propos de l'événement

Amaury Cornut
du Vendredi 24 janvier 2014 au Vendredi 24 janvier 2014
Maison de la musique de Nanterre
8 rue des anciennes mairies, 92000 Nanterre
Vendredi 24 janvier à 19h Et aussi   Concert Ponty & Lakatos le 25 janvier à 16h30 Concert Fred Wesley le 14 mars à la Maison Daniel-Féry à Nanterre.   Maison de la musique, 8 rue des Anciennes-Mairies, 92000 Nanterre. Tél. : 01 41 37 39 92.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques