La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -162-lille

Dejan Dukovski

Dejan Dukovski - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 novembre 2008

Une dramaturgie singulière entre farce et tragique

Spectacle de fin d’études de l’Epsad mis en scène par Stuart Seide, Quel est l’enfoiré qui a commencé le premier ? du jeune auteur macédonien Dejan Dukovski, oscille entre farce et tragique. Composée de sept courtes scènes, la pièce universalise et transfigure les drames vécus dans les Balkans.

Votre texte est divisé en sept cercles, évoquant La Divine Comédie de Dante, et de nombreuses références littéraires le ponctuent. Pourquoi ?
Dejan Dukovski : Chacun de ces cercles se réfère à un contexte théâtral important pour moi, ou à une grande scène, ces cercles structurent donc mon histoire du théâtre. Il n’y a pas d’allusion directe à La Divine Comédie mais chaque scène concerne un sentiment et recèle sa propre histoire. C’est une pièce sur le théâtre et ses ombres. On reconnaît Lady Anne et Richard (Richard III), Lopakhine et Varia (La Cerisaie)… La scène intitulée « la foi » est fondée sur une possibilité littéraire fictive : le Faust de Christopher Marlowe, qui a séjourné à Wittenberg comme Hamlet, rencontre le jeune homme.
 
« C’est une pièce sur le théâtre et ses ombres. »
 
Quand avez-vous écrit la pièce ? Le contexte politique a-t-il influencé votre écriture ? 
D. D. : La pièce a été écrite en 1997, après la pire période de la guerre en Ex-Yougoslavie. Les ombres de la guerre étaient alors présentes dans de nombreuses créations artistiques. J’ai essayé d’y échapper avec cette pièce. Bien sûr je n’ai pas pu échapper à l’amertume que j’ai ressentie après tout ce qui s’était passé. Le théâtre lui-même est fondé sur des crises et des conflits. Personne ne veut voir des pièces sur des gens heureux vivant en parfaite harmonie. Qu’il s’agisse de Shakespeare ou du théâtre grec, la guerre et l’amour constituent toujours les thèmes essentiels. Le réel nous trouble et nous désoriente. Le théâtre est un rêve qui réveille une réalité, qui éclaire la substance de ce que nous vivons.
 
Propos recueillis par Agnès Santi


 
Quel est l’enfoiré qui a commencé le premier ? de Dejan Dukovski ; mise en scène de Stuart Seide. Du 17 au 19 juin. CDN de Montreuil. Du 26 juin au 2 juillet. Grande salle, Lille.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre