La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -280-L’Orchestre National de Jazz

Dancing in your head(s), l’ONJ à l’écoute d’Ornette Coleman

Dancing in your head(s), l’ONJ à l’écoute d’Ornette Coleman - Critique sortie Jazz / Musiques
Le nouvel ONJ sera éclairé par le lumineux Ornette Coleman. © Sylvain Gripoix

JAZZ/ FESTIVAL

Publié le 26 septembre 2019 - N° 280

Pour sa première, le nouveau directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz, le guitariste Frédéric Maurin, a choisi de remettre en lumière Ornette Coleman. Bien joué.

Dancing in your head(s) ! Plus que le titre du disque gravé en 1977 par Ornette Coleman, en version éclectique (les musiciens de jajouka sont aux côtés des guitares électriques), il s’agit d’une déclaration d’intention du saxophoniste, une vision complémentaire du fameux Body and soul.  « La musique est un rythme et sans rythme, il n’y a pas de vie. » Comment contredire Ornette Coleman dont la bande-son conjugue comme peu les instants de doux délires collectifs aux denses moments de solitude. C’est de tout ce slogan dont s’empare le nouvel ONJ pour créer sa propre partition : Frédéric Maurin s’en fait l’écho avec le soutien de Fred Pallem, en qualité d’arrangeur.

Le jazz, versant libre

À la tête d’un orchestre peuplé de cuivres et vents, mais aussi doté d’une solide section rythmique, les deux hommes revisitent le répertoire du Texan, auteur de plus d’un classique, mais aussi d’autres saxophonistes qui firent souffler un sacré vent de liberté : Julius Hemphill, Eric Dolphy et même le plus jeune Tim Berne. Dancing in your head(s) a été créé le 19 avril dernier à Banlieues Bleues et le résultat enthousiasma Xavier Prévost, référence jazz de la maison de la Radio… C’est plutôt bon signe, pour des débuts. En attendant le disque, annoncé pour début 2020.

 

Jacques Denis

A propos de l'événement

Dancing in your head(s), l’ONJ à l’écoute d’Ornette Coleman


Les 10 novembre au Festival Jazzdor Strasbourg, le 14 novembre à D’Jazz Nevers Festival et le 15 novembre à Jazz Vibrations au Théâtre 71 de Malakoff.


 


Les musiciens : Jean-Michel Couchet (saxophones alto et soprano), Anna-Lena Schnabel (saxophone alto, flûte), Julien Soro (saxophone ténor), Fabien Debellefontaine (saxophone ténor, flûte), Morgane Carnet (saxophone baryton), Fabien Norbert (trompette, bugle), Susana Santos Silva (trompette, bugle), Mathilde Fèvre (cor), Daniel Zimmermann (trombone), Judith Wekstein (trombone basse), Frédéric Maurin (guitare électrique), Pierre Durand (guitare électrique), Bruno Ruder (fender rhodes), Sylvain Daniel (basse électrique), Rafaël Koerner (batterie).


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques