La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -253-LE QUAI ~ CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL ANGERS PAYS DE LA LOIRE

Cabaret apocalypse et À nous deux maintenant

Cabaret apocalypse et À nous deux maintenant - Critique sortie Théâtre Angers Chabada
© Kerstin Jonathan Capdevielle, artiste protéiforme.

Jonathan Capdevielle a le goût de l’éclectisme. Pour preuve, les deux créations qu’il présente cette saison et la suivante au Quai en tant qu’artiste associé : un cabaret et l’adaptation d’un roman de Georges Bernanos.

En tant qu’interprète autant que comme metteur en scène, Jonathan Capdevielle est un artiste transformiste. Comédien, ventriloque, marionnettiste, danseur et chanteur, il n’apparaît jamais sur scène deux fois de la même manière, ni ne s’enferme dans ses créations dans une esthétique homogène. Au contraire, il cultive le grand écart. Après avoir expérimenté le récit autofictif dans Adishatz / Adieu (2009) et Saga (2015), l’artiste poursuit ainsi sa collaboration avec Le Quai avec deux spectacles très différents : À nous deux maintenant et Cabaret apocalypse. Soit une adaptation du roman Un crime de Georges Bernanos, et un cabaret inspiré de la tradition est-allemande de l’entre-deux guerres. On retrouve toutefois dans chacun de ces projets des motifs chers à l’artiste : la mise en scène d’une parole populaire et d’identités troubles ainsi que l’expression vigoureuse d’une critique de l’ère du temps. Une passion pour la métamorphose aussi, que l’artiste a notamment exercée auprès de Gisèle Vienne.

Mauvais genres au carré

Dans son cabaret aux accents révolutionnaires comme dans son travail à partir de Bernanos, le travestissement est un acte central, associé à une forme de cruauté. Comme son titre l’indique, Un crime est un polar construit autour d’une étrange figure de prêtre qui se révèle en fait être une femme. Situé à Mégère dans les Alpes, ce texte permet à Jonathan Capdevielle de prolonger à la fois son travail sur le mélange des genres et sur la ruralité, auparavant abordés à la première personne. Son ouverture à l’autre est plus manifeste encore dans Cabaret apocalypse, où l’artiste partage la scène non seulement avec des interprètes professionnels issus de disciplines diverses, mais aussi avec des amateurs. Iconoclaste, Jonathan Capdevielle pousse avec ces deux créations son goût de l’hybride à l’extrême. Et fait la démonstration de la richesse de la porosité des cultures. Tantôt dans le drame, tantôt dans la joie.

 

 

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Cabaret apocalypse et À nous deux maintenant
du Mercredi 12 avril 2017 au Lundi 6 novembre 2017
Chabada
56 Boulevard du Doyenné, 49100 Angers, France

Cabaret apocalypse, le 12 avril à 19h30, les 13 et 14 avril à 20h30.


 


À nous deux maintenant, création le 6 novembre 2017.


 


 


 


Le Quai, Centre Dramatique National Angers Pays de la Loire,


Cale de la Savatte, 49100 Angers.


Tél. : 02 41 22 20 20.


www.lequai-angers.eu


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre