La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -190-criee

Arnaud Cathrine

Arnaud Cathrine - Critique sortie Théâtre
© C. Hélie / Gallimard

Publié le 10 septembre 2011

Des histoires universelles de vie

À partir de rencontres avec des patients volontaires du Centre hospitalier de la Chartreuse de Dijon, Arnaud Cathrine et Julie Rey ont imaginé un spectacle musical, mis en scène par Ninon Brétécher.

«J’ai déjà travaillé en hôpital psychiatrique pour une commande de l’Opéra de Lyon, un spectacle avec des adolescents. Julie est dijonnaise, et je connaissais l’association « Itinéraires Singuliers » de Dijon, qui interroge les rapports de l’art et de l’exclusion ; nous avons décidé de travailler à l’hôpital psychiatrique de la Chartreuse. Avec des soignants, nous avons « recruté » une douzaine de patients volontaires aux histoires et aux pathologies diverses. On a recueilli des récits de vie en parlant ensemble sur tous les sujets imaginables et possibles, en ne se cantonnant pas à la maladie et l’hôpital. Lors de ces échanges, nous nous racontions également. 
Une expérience partagée
 
Durant une année, on a fait connaissance, et l’idée d’un spectacle musical s’est imposée. Nous sommes sur scène avec nos instruments, Julie à la guitare et moi au piano, et le troisième personnage est l’écran vidéo qui propose des parenthèses au cours desquelles on voit les patients. Les récits de vie recueillis sont souvent durs mais souvent joyeux aussi. Le spectacle n’est pas tellement raccord avec ce qu’on pense de la folie a priori. Nous nous sommes rendu compte que cette pathologie est un mystère, et en tant que tel, nous concerne tous. Les histoires racontées étaient des histoires de famille et des histoires d’amour qui, un jour, avaient conduit ces personnes à l’hôpital. Chemin faisant, est apparu un creuset d’histoires universelles. Quand nous parlions, les patients étaient touchés : nos propres histoires parlaient d’eux. Ce spectacle émaillé de chansons est à la mesure de notre expérience partagée, une inscription renouvelée de nous-mêmes dans le monde.»
Propos recueillis par Véronique Hotte


Il n’y a pas de cœur étanche, un spectacle de
Julie Rey et Arnaud Cathrine ; mise en scène de
Ninon Brétécher. Du 22 au 26 novembre 2011.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre