La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -171-criee

Anne-Marie Lazarini

Anne-Marie Lazarini - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 octobre 2009

Portrait d’une femme réfractaire

Après Les Travaux et les Jours, Anne-Marie Lazarini s’empare de Portrait d’une femme (1984) de Michel Vinaver, dont elle connaît bien l’œuvre. Une pièce admirable, énigmatique et ambiguë, où toute certitude s’efface devant la complexité d’une personne humaine.

« Pour écrire cette pièce énigmatique, Michel Vinaver s’est fondé sur un fait divers qui l’a fasciné. En 1951, Pauline Dubuisson tue son ex-amant Félix Bailly, sur le point de se marier. Le procès retentissant de la meurtrière (qui a inspiré La Vérité de Clouzot), déchaîne les foules et s’achève en novembre 1953 par sa condamnation aux travaux forcés à perpétuité. La jeune femme est perçue comme un monstre sulfureux, alors que son ami était au contraire parfait et bien élevé. Michel Vinaver a découpé dans Le Monde les articles du chroniqueur judiciaire, et les a gardés plus de trente ans dans un placard. Au moment de l’écriture, il s’est donné comme principe de n’utiliser dans la partie du procès que ce qui avait été véritablement dit dans la salle d’audience, qui était reproduit dans le quotidien. On voit à quel point on a essayé de la pulvériser. Lors du procès, elle ne correspond pas au rôle d’accusée qu’on lui assigne, elle n’entre pas dans ce jeu. Elle est réfractaire donc la machine judiciaire tourne à vide. J’aime beaucoup le personnage de Sophie Auzanneau (écho de Pauline), interprété par Jocelyne Desverchère, personnage à la fois opaque et transparent, insaisissable et aux motivations troubles. Michel Vinaver construit admirablement cette fiction comme un puzzle en agençant des éléments de la vie de Sophie sans qu’on sache qui a le bon regard sur elle. Cela met le spectateur en position de jury. Il faut entrer dans l’énigme et Iaisser venir, laisser parler cette écriture qui éveille l’esprit. »
Propos recueillis par Agnès Santi


Portrait d’une femme de Michel Vinaver, mise en scène Anne-Marie Lazarini, du 2 au 6 février 2010.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre