La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -181-emler

ANDY EMLER VU PAR…

Entre sublime et pitoyable, Marc Lainé théâtralise et questionne l’affrontement des patineuses Nancy Kerrigan et Tonya Harding dans les années 90.

JEAN-PIERRE VIVANTE,
directeur de la salle de concerts Le Triton aux Lilas.

« Il y avait une très forte proximité des musiciens du MegaOctet avec le Triton, mais Andy n’y était jamais passé, même s’il venait souvent comme spectateur. On lui a donc proposé une carte blanche. Il est venu en solo, en trio et avec le MegaOctet. Quelle claque ! On a donc décidé de faire une résidence du « Mega » au Triton. Andy a pris ça très au sérieux, il a passé un été à écrire un nouveau répertoire. Cette résidence fut incroyable : tout s’est mis très vite en place, musicalement et humainement. Ça a ensuite donné les récompenses que l’on connaît et c’est enthousiasmant d’y avoir participé à notre manière. Et depuis lors, on ne se quitte plus ! C’est l’un des musiciens les plus doués que je connaisse. Il n’impose jamais ses idées ; au contraire, il les enrichit au contact des autres musiciens. Et tout se passe dans l’intelligence, la joie et la bonté ! » 
Propos recueillis par Mathieu Durand

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra