La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival des Chemins de traverse

Festival des Chemins de traverse - Critique sortie Théâtre
Photo : DR Fragments du Désir par Artur Ribeiro et André Curti.

Publié le 10 mai 2011 - N° 188

Quatorze spectacles à l’Espace Michel-Simon et en extérieur pour enchanter le public et révéler l’amour de la scène.

Cette treizième édition du Festival des Chemins de traverse à l’Espace Michel Simon poursuit son ambition affichée de faire découvrir un théâtre original et de qualité à un large public. C’est donc le plaisir de la découverte et le goût du partage qui guident cette programmation éclectique et revigorante de quatorze spectacles, pour moitié payants en salle et pour l’autre gratuits en extérieur. En ouverture de festivités, un spectacle idéal pour les familles, 20000 Lieues sous les mers d’après Jules Verne, où le professeur Aronnax, revenu de son incroyable odyssée sous-marine, raconte, théâtralise et revit l’aventure avec moult effets spectaculaires. La lutte contre le poulpe géant fait sensation auprès des plus jeunes !

Interaction entre danse et vidéo
Venu d’outre-Atlantique, le cabaret New Burlesque, que le film de Mathieu Amalric a popularisé avec Tournée, dynamite et détourne les codes du striptease dans un spectacle décalé, drôle, excentrique… et séduisant. Dans L’Illuminé, créé pour ses trente ans de cinéma-théâtre, Marc Hollogne combine savamment le jeu sur le plateau et avec l’écran, où est projeté un long métrage qu’il a lui-même dirigé. Les personnages entrent et sortent de l’écran, au fil d’une intrigue du XVIIIe siècle dénonçant l’utilisation abusive de la technologie. Makadam Kanibal, compagnie de cirque de rue, est née de la rencontre entre Elodie Meissonnier, performeuse, et Jean-Alexandre Ducq, fakir, cracheur de feu, jongleur. Gavalo Kanibal combine les ingrédients de la fête foraine, concoctant une drôle de recette d’amour. Dominique Boivin crée une subtile interaction entre danse et vidéo et présente Travelling, solo doublé d’images filmées à l’aide d’un train électrique doté d’une caméra HF. Fragments du désir des comédiens et danseurs Artur Ribeiro et André Curti met en scène quatre personnages, exprimant leur difficulté à être, dans un théâtre gestuel où le mouvement fait sens. A voir aussi Une partie de mains en l’air, théâtre d’objets par Le grand Manipule, Travelling Palace par la famille Goldini, Ember de Ziya Azazi, chorégraphe et danseur derviche, et bien d’autres spectacles étonnants, variés et enchanteurs, où les arts de la rue, bien représentés, font vivre Noisy-le-Grand à l’heure du spectacle vivant. 
Agnès Santi


Festival des Chemins de traverse, du 25 au 29 mai, Espace Michel-Simon, 36 rue de la République à Noisy-le-Grand. Tél : 01 49 31 02 02. www.espacemichelsimon.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre