La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

L’Homme qui voit

L’Homme qui voit - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : DR Légende photo : Anaïs Durand et Eric Aubrahn dans l’Homme qui voit.

Publié le 10 mai 2011 - N° 188

La Forge des Mythes s’installe à Montrouge en mai et y présente trois de ses spectacles. Parmi ceux-là, L’Homme qui voit, récit de la rencontre entre une jeune ethnologue et un drôle d’Indien.

Collectif d’intellectuels et d’artistes, la Forge des Mythes œuvre au répertoire et à la publicité des mythologies. Avec l’Instant Théâtre / Maison de l’Acteur, les forgerons conduisent les mythes sur scène et contribuent, de publications en conférences, à l’intelligence des récits fondateurs de l’humain. « Le mythe est comme une boule d’énergie : il apparaît comme une énigme mais nous enseigne énormément de choses sur nous et notre place dans le monde quand on le décompresse. », dit François Roy, président de cette association. Trois des spectacles forgés par ces mythologues enthousiastes sont présentés en mai à Montrouge, sous la tente pyramidale qui leur sert de cadre théâtral. Pieds nus, assis au sol sur un tapis en patchwork et des coussins, les spectateurs se retrouvent comme des enfants auxquels on va raconter une belle histoire. Le Feu de l’Etna évoque le mythe de l’éternel retour et la figure d’Empédocle, le philosophe qui renonce à la cité des hommes pour rejoindre le cœur du volcan. Coup de foudre à l’Ile de Pâques s’empare du mythe de l’insularité du monde. Quant à L’Homme qui voit, il explore les mythes fondateurs des Amérindiens du Nord.
 
Coyote et visage pâle face-à-face
 
« Le théâtre fonctionne quand il n’est pas seulement théâtre d’idées. Ainsi, personnellement, lorsque j’écris, j’imagine ce que provoque la rencontre entre des personnages. Il se passe quelque chose entre des êtres humains : ce n’est pas seulement l’exposé de leurs idées. », dit Gérard-Henri Durand, l’auteur de l’Homme qui voit. Pour incarner les récits fondateurs d’une Amérique d’avant la colonisation, Gérard-Henri Durand invente le dialogue entre Mira, jeune ethnologue française empêtrée dans ses certitudes et l’utilisation de son magnétophone, et Wicasà Atawan (l’homme qui voit en langue Iakota), Indien provocateur et bougon, véritable mémoire vivante des légendes ancestrales de son peuple et dépositaire des aventures du dieu Coyote. De réticence en séduction, la rencontre se fait bientôt entre ces deux-là, que tout sépare a priori. La jeune Anaïs Durand joue les ingénues avec la spontanéité et la fraîcheur d’une jeune première. Eric Aubrahn s’amuse à camper le revêche bourru, peu enclin d’abord à jouer l’ethnographié, mais qui s’adoucit peu à peu lorsqu’il comprend que renseigner Mira est aussi l’aider à progresser en humanité, au-delà des écueils de l’ethnocentrisme. En cela, ce spectacle illustre parfaitement le projet de la Forge des Mythes, tel que le formule François Roy : « provoquer non seulement la curiosité et la liberté de penser, mais aussi plus de tolérance et de compréhension face à la diversité et aux points communs ».
 
Catherine Robert


Du 12 au 30 mai 2011, installation de la tente du théâtre nomade de la Forge des Mythes à l’Espace Colucci de Montrouge (88, rue Racine, 92120 Montrouge). Coup de foudre à l’Ile de Pâques, d’Eric Aubrahn : le 20 et le 30 mai, à 20h30. Le Feu de l’Etna, de Gérard-Henri Durand : les 19, 26 et 27 mai à 20h30. L’Homme qui voit,
de Gérard-Henri Durand : les 12, 13, 16 et 23 mai, à 20h30 (spectacle vu à la salle des fêtes de Soisy-sous-Montmorency). Le 10 mai à 18h, à la médiathèque de Montrouge (32, rue Gabriel-Péri), conférence de Gérard-Henri Durand sur L’origine des mythes. Cahiers de la Forge des Mythes en vente sur le site. Renseignements et réservations aux 01 34 28 25 54 / 06 08 65 81 18 et sur www.laforgedesmythes.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre