La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Festival baroque de Pontoise

Festival baroque de Pontoise - Critique sortie Classique / Opéra Pontoise
Ophélie Gaillard, en résidence avec son ensemble Pulcinella, dirige deux concerts au Festival baroque de Pontoise. © Caroline Doutre

BAROQUE / VAL D'OISE

Publié le 29 août 2015 - N° 235

Trente ans d’existence et le Festival baroque de Pontoise occupe toujours une place à part. Quand certaines manifestations se contentent d’aligner les concerts et les grands noms, le festival dirigé par Patrick Lhotellier fait le pari de programmes originaux, où la musique n’est jamais isolée de ses compagnons d’art : littérature ou théâtre bien sûr, sans oublier quelques expériences inattendues.

Parmi les croisements stimulants proposés par le festival, « Noh-Bach » (10 octobre), où le claveciniste Frédérick Haas et l’acteur nô Masato Matsuura s’associent pour mettre en lumière dans le Clavier bien tempéré de Bach « des puissances théâtrales et émotionnelles insoupçonnées ». Après une première expérience autour des Sonates du Rosaire de Biber, Frédérick Haas a voulu « un programme qui permettrait de faire valoir la grande variété du répertoire de nô, qui est aussi celle des affects et de la théâtralité des musiques dites baroques ». Cette variété baroque, c’est ce que retrouve, spectacle après spectacle, le Festival baroque de Pontoise. Le Miroir de Cagliostro, donné en ouverture (12 septembre), réunit ainsi la claveciniste Armelle Roux, le magicien Carmelo Cacciato, le réalisateur d’objets Jean-François Bissonnet et le metteur en scène Vincent Tavernier autour d’œuvres pour clavecin du xviiie siècle. Magie, hasard… C’est à partir des cartes du tarot que l’ensemble Faenza – Olga Pitarch (chant) et Marco Horvat (chant, théorbe, guitare) – compose le parcours de son Salon de musique, de Monteverdi à Dowland, de Machaut à Couperin, répondant aux textes de Malherbe, Mathurin Régnier ou Du Bartas (25 septembre). Dialogue encore, entre la musique, la littérature et les arts, sur le thème des vanités, retenu par Geoffroy Jourdain et Les Cris de Paris dans Tout est vanité (20 septembre), mis en scène par Benjamin Lazar, qui est aussi une occasion de redécouvrir la musique de Giacomo Carissimi, Claudio Monteverdi et Luigi Rossi. Dialogue toujours, de la danse et de la musique avec Rigodon !, proposé par Les Musiciens de Saint-Julien (13 octobre).

Nouvelle jeunesse du baroque

Et le 9 octobre, avec  L’Amphithéâtre sanglant, la Compagnie La Lumineuse revisite le « théâtre de la cruauté » de Jean-Pierre Camus (1584-1652), à la lumière de pages pour violoncelle de Domenico Gabrielli et Marin Marais interprétées par Louise Amazan. Même affranchis des artifices du théâtre, les concerts obéissent à une réflexion, thématique ou dramaturgique : musiques à la cour de Louis XIV, du lever au coucher du roi, par Les Folies Françoises (19 septembre), musiques de la Guerre de Cent Ans par l’Ensemble Céladon (2 octobre) ou musiques militaires au temps de François Ier par l’ensemble Les Meslanges (4 octobre). Jérôme Correas et Les Paladins proposent un concert-fleuve autour des Quatre saisons de Charpentier (17 octobre), et Ophélie Gaillard, en résidence depuis 2013 avec son ensemble Pulcinella, donne deux concerts : l’un autour des célébrations musicales de la Vierge, en écho aux poèmes de Rainer Maria Rilke (avec la soprano Claire Lefilliâtre, le 27 septembre), l’autre consacré à l’oratorio Il Trionfo del tempo e del disinganno de Haendel (18 octobre). Une programmation ambitieuse, destinée, selon le mot de Patrick Lhotellier, à « conférer une nouvelle jeunesse » aux œuvres du passé et à y découvrir, peut-être, « la poésie du monde, d’hier et d’aujourd’hui ».

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Festival baroque de Pontoise
du Samedi 12 septembre 2015 au Dimanche 18 octobre 2015

Pontoise, France

Festival baroque de Pontoise, 95300 Pontoise (et environs).  Tél. : 01 34 35 18 71.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra