La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Entre les actes

Entre les actes - Critique sortie Théâtre Paris Vingtième Théâtre
© Laurencine Lot Une bonne équipe de comédiens mis en scène par Lisa Wurmser.

Vingtième Théâtre / de Virginia Woolf / mes Lisa Wurmser

Publié le 17 avril 2015 - N° 232

Lisa Wurmser relève un défi considérable : pour la première fois en France, elle adapte pour la scène le dernier roman de Virginia Woolf, où se joue une représentation théâtrale par des villageois. La mise en abyme enjouée et festive laisse de côté l’aspect souterrain de la pièce. 

La belle campagne anglaise, un jour de juin 1939. Comme chaque année, les habitants d’un village préparent chez les Oliver une représentation théâtrale dans la tradition des Pageants, tableaux vivants ironiques représentant des étapes de l’Histoire de l’Angleterre et de sa littérature – période élisabéthaine, victorienne… ou pour finir contemporaine, lors d’une brève scène avec miroirs bouleversant soudain les protagonistes. Ce dernier roman de Virginia Woolf, publié en 1941 peu après son suicide, laisse émerger, au-delà de la mise en abyme théâtrale, au-delà du portrait satirique de la société anglaise de l’entre-deux-guerres, et au-delà de la beauté du monde visible, des voix intérieures profondément inquiètes et insatisfaites, des voix qui interrogent le temps et ses ruptures, et qui ne savent pas ce que peut être leur désir. Virginia Woolf connaît les ravages de la Blitzkrieg allemande, et, de la même façon que chez Shakespeare l’affolement des éléments fait écho à celui des êtres, le monde se trouve ici troublé par la menace des avions, sans être conscient de la gravité de la situation. D’une très grande poésie, profondément émouvant, le texte entrelace divers registres et diverses vérités, de l’intime au social, des rêveries introspectives à la satire enjouée. Telle la cerisaie tchekhovienne vouée à disparaître, Virginia Woolf évoque la dislocation d’un monde et une concorde brisée.

Entre dialogues et chants populaires

Comme à l’accoutumée, Lisa Wurmser aide à la diffusion de très beaux textes. Dans un décor bucolique avec estrade en plein air et bottes de foin, avec en fond de scène un tulle peint suggérant la traversée des apparences, elle adapte ce roman pour la scène, en gardant les personnages principaux : le propriétaire des lieux, ancien de l’armée des Indes, sa soeur veuve et pleine de vie, son fils et son épouse – personnage essentiel -, Mrs Manresa qui attire les hommes, son ami William Dodge, Miss La Trobe, metteur en scène fantasque maudissant les interruptions… Dans de beaux décors et costumes créés en partenariat avec l’Université des Arts de Rochester, conjuguant dialogues et chants populaires, les comédiens mettent en œuvre le théâtre dans le théâtre dans une atmosphère enjouée et burlesque. Cette effervescence populaire laisse libre cours à la satire moquant notamment le patriarcat mais tend à prendre le pas sur les questions qui se soulèvent entre les actes, à phagocyter l’aspect plus souterrain et intérieur de la pièce.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Entre les actes
du Jeudi 23 avril 2015 au Dimanche 14 juin 2015
Vingtième Théâtre
7 Rue des Plâtrières, 75020 Paris, France

,  du jeudi au samedi à 21h30, dimanche à 17h30. Tél : 01 48 65 97 90. Durée : 1h35.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre