Avignon - Gros Plan

Entre deux caisses

© Francis Verhnet Le groupe Entre deux caisses, quatre garçons pour des chansons de filles.

L’ARRACHE-COEUR / CHANSON / MES JULIETTE

Sous la peau des filles, la nouvelle création du quatuor de chanteurs-instrumentistes, est mise en scène par Juliette.

Les quatre garçons tendres et drôles d’Entre deux caisses font, dans ce spectacle créé cette année avec grand succès sur des scènes qui comptent du circuit chanson (le Train-Théâtre de Portes-les-Valence, le Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine, les Bains-Douches de Lignières…), le pari singulier de ne se consacrer qu’à des chansons écrites par des femmes et pour des femmes. Ils ont pour cela puisé avec bonheur dans un répertoire éclectique et savoureux – de Melissmell à Anne Sylvestre, de Zaz à Dalida, de Juliette à Françoise Hardy, et de Chloé Lacan à Michèle Bernard – et sollicité la chanteuse Juliette pour la mise en scène. « Pour chanter des filles, il en fallait une en face pour nous éviter de nous fourvoyer dans on ne sait quelle caricature. Juliette est une vraie musicienne et évidemment, la première chose qu’on fait c’est de lui chanter la chanson. Et elle a d’emblée des tas de trucs à nous dire. Avec Juliette, nous avons l’œil extérieur mais avec l’oreille en plus. On a  beaucoup de chance ! » explique Dominique Bouchery, l’un de cette bande des quatre.

Dans la peau et la poésie des filles

« Il est tout à fait passionnant d’entendre ce que j’appellerai le «propos féminin» repris, tel quel, par des garçons on ne peut plus garçons ! enchaîne Juliette. Entendons-nous : nous n’allons pas jouer sur l’ambiguïté sexuelle, qui n’a en l’occurrence aucun intérêt, apportant à l’idée même d’une chanson proprement féminine une trop facile et injuste caricature. Ils vont porter le propos féminin. Avec tout ça, comment voulez-vous que nous ne lorgnions pas sur les questions autour du genre. Ce sous-texte, très intello et très moderne, n’empêche pas non plus nos quatre gaillards de rigoler, d’être banals, d’être bateaux, d’être baba ! Car, il faut le dire, les filles, ces garçons-là les aiment. Leurs secrets, leurs mystères… Ils voudraient bien savoir d’où vient et où va le frisson qui parcourt la peau de leurs amantes. Vont-ils le découvrir dans cette aventure, entre les lignes de la musique ? » confie Juliette. Un moment de scène et de chanson unique et tendre, se jouant des genres, féminin et masculin, féministe et drôle, pudique et cru. En un mot : humain. Une très jolie réussite.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Entre deux caisses
du Jeudi 7 juillet 2016 au Samedi 30 juillet 2016
Avignon Off. L’Arrache-Coeur
13B Rue du 58 R I, 84000 Avignon, France

à 10h30 (relâches les 12, 19 et 26). Tél. : 04 86 81 76 97. Places : 11 et 16 €.


Mots-clefs :, , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Avignon / 2016 - Entretien / Nicolas Bonneau

Looking for Alceste

Fidèle à son théâtre fondé sur le réel, [...]

Looking for Alceste : En savoir plus
Avignon / 2016 - Agenda

Volatil(es)

S’inspirant librement du roman L’Ombre des [...]

Volatil(es) : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction