La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Electre

Le théâtre, un art de la distance

Après une première mise en scène de L’Atelier en 1999, Hubert Jappelle revient aujourd’hui à la pièce autobiographique de Jean-Claude Grumberg. Une pièce qui nous plonge dans l’univers d’un atelier de confection, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale...

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Stanislas Nordey se frotte pour la première fois à la tragédie : une
confrontation âpre et tranchante.

Euripide, Sophocle, plus tard O?Neill, Giraudoux? Electre encre depuis des
siècles la plume des poètes. En 1903, alors que Freud enfante la théorie de
l’inconscient, Hugo von Hofmannsthal tranche dans la chair du mythe et livre sa
version, resserrée sur les figues féminines, contaminée par les analyses
psychanalytiques. L’écriture, farouche, brutale, rougie au feu d’une
éblouissante sauvagerie, pénètre dans l’étouffant gynécée où s’affrontent
Electre, sa s’ur Chrysothémis et sa mère Clytemnestre, hors du regard des
hommes, partis en Tauride. Stanislas Nordey, qui se mesure pour la première fois
à la tragédie, a frayé au couteau son chemin dans l’?uvre du dramaturge
viennois, que Richard Strauss transforma en opéra. « La mise en scène du
spectacle m’a amené à être tranchant comme le texte, et la scénographie en
angles et en matières permet de dessiner au plus près ces silhouettes de
femmes. 
» dit-il. Dans ce huis clos hanté par la mort et la malédiction du
destin, Valérie Lang mène le bal, au plus près des pulsions qu’il génère.

Gw. David

Electre, d’Hugo von Hofmannsthal, traduction de Jacqueline Verdeaux, mise en
scène de Stanislas Nordey, du 3 mars au 6 avril 2007, à 20h30, sauf mardi 19h30,
dimanche 15h30, relâche lundi et les 15, 22 et 29 mars, au Théâtre National de
la Colline, 15, rue Malte-Brun 75020 Paris. Rens. 01 44 62 52 52 et
www.colline.fr.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre