La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

De Rome à Moscou

De Rome à Moscou - Critique sortie Classique / Opéra Paris Philharmonie
Antonio Pappano, un champion du répertoire italien à la Philharmonie de Paris. © Musacchio & Ianniello / EMI Classics

GROS PLAN / PHILHARMONIE

Publié le 24 avril 2017 - N° 254

À la tête de leurs orchestres respectifs, l’Orchestre de l’Académie nationale Sainte-Cécile de Rome et l’Orchestre national russe, les deux chefs éclairent les répertoires italien et russe.

« Chanter dans son arbre généalogique ». Débarrassée de ses oripeaux nationalistes, la belle expression de Cocteau présume que l’âme d’une nation s’incarne dans son art musical et qu’avoir en partage une même culture donne les clefs pour la lire. Cela n’est guère contestable et les orchestres en tournée en font souvent leur argument. Illustration à la Philharmonie de Paris avec deux phalanges pour qui la défense d’un répertoire national constitue une mission impérieuse. Les poèmes symphoniques d’Ottorino Respighi (1879-1936), Les Fontaines de Rome et Les Pins de Rome, beaux exemples de pittoresque en musique, ne sont plus guère défendus que par les interprètes transalpins. Le geste ample de Sir Antonio Pappano convient bien à cette musique qui garde quelque chose de l’emphase des scènes de rue de la tradition lyrique italienne – à laquelle le chef se réfère avec l’ouverture du Siège de Corinthe de Rossini (le 10 mai).

Fibres nationales

Mais derrière l’italianité se révèle la palette coloriste inspirée par le maître de Respighi, le Russe Rimski-Korsakov. Ce contrepoint russe sera appuyé par l’interprétation du Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski avec Yuja Wang en soliste. Tchaïkovski (avec la 4e Symphonie) est également au programme de l’Orchestre national de Russie (le 15 mai), couplé avec le Concerto pour violoncelle n° 1 de Chostakovitch (avec Gautier Capuçon). En ouverture, le poème symphonique d’un compositeur méconnu, le Polonais Mieczyslaw Karlowicz (1876-1909), parfait trait d’union entre les tonalités dramatiques des deux compositeurs russes.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

De Rome à Moscou
du Mercredi 10 mai 2017 au Lundi 15 mai 2017
Philharmonie
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, France

Mercredi 10 et lundi 15 mai à 20h30. Tél. : 01 44 84 44 84.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra