La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Conversation entre Mohamed El Khatib et Alain Cavalier

Conversation entre Mohamed El Khatib et Alain Cavalier - Critique sortie Théâtre Nanterre Nanterre-Amandiers
Conversation entre Mohamed El Khatib et Alain Cavalier © Yoann Lamoulère

Nanterre Amandiers / par Mohamed El Khatib et Alain Cavalier

Mohamed El Khatib et Alain Cavalier proposent une conversation performance, échange amical entre deux artistes qui sont des hommes avant tout.

L’art de la conversation remonte aux salons des XVIIème et XVIIIème siècles français et wikipedia rapporte cette citation de Diderot et d’Alembert qui dans l’Encyclopédie écrivaient : « Les lois de la conversation sont en général de ne s’y appesantir sur aucun objet, mais de passer légèrement, sans effort et sans affectation, d’un sujet à un autre ; de savoir y parler de choses frivoles comme de choses sérieuses. » Mohamed El Khatib et Alain Cavalier ont repris à leur compte cette volonté de rester dans la légèreté et le plaisir pour n’en être que plus profonds. Ils axent ainsi leurs échanges sur l’intime, leur intime, qu’on approche à coups d’anecdotes personnelles, de récits de rêve, d’histoires familiales, toujours rapportées avec humour, sans jamais perdre de vue qu’elles peuvent exprimer des choses essentielles. Le projet de cette Conversation est né à l’initiative de Mohamed El Khatib. Après Finir en beauté et Stadium, il poursuit ici sa recherche d’un théâtre qui ne se prend pas au sérieux mais cherche à ouvrir de nouvelles perspectives.

Mi-séance de psychanalyse, mi-conversation badine

Avec Alain Cavalier, qui pourrait être son père, réalisateur de cinéma passé à des formes documentaires, le metteur en scène partage de nombreux points communs. Celui d’une enfance en tension entre les deux rives de la Méditerranée, l’amour du football, des relations pas toujours simples avec les femmes et surtout cette volonté d’orienter son art vers le réel. Seuls en scène, debout, en frontal et non microtés (pour des raisons techniques liées à cette représentation), les deux hommes échangent leurs récits, s’interrogent, rebondissent, dans une sorte de mi-chemin entre l’improvisé et le préparé. Dans ce registre, El Khatib excelle, timide malin, assez humble et maladroit pour capter la bienveillance de son public, assez habile et brillant pour déclencher le rire et rythmer la conversation. Moins rompu à la scène, Alain Cavalier est moins fabriqué, parfois moins adroit dans ses récits, mais gagne en authenticité ce qu’il perd en efficacité. On y parle donc de guerre d’Algérie, de rêves de mort et de premières fois, de religion, de peinture, de femmes, de mères et de pères, d’histoire politique, de théâtre et de cinéma, et l’on entend dans cette conversation légère deux personnes qui se disent, qui tentent autant de se comprendre au miroir de l’autre que de se rapprocher malgré leurs différences. Mi-séance de psychanalyse, mi-conversation badine, mi-échange entre artistes, mi-dialogue amical, cette conversation évite les pièges de la préciosité ou de l’égocentrisme. Dans un climat baigné de générosité bienveillante, elle donne à voir ce que ces deux artistes aiment faire par-dessus tout, rendre au réel, à l’anodin et au commun sa grandeur, à la simplicité et au naturel tout leur potentiel esthétique.

Eric Demey

A propos de l'événement

Conversation entre Mohamed El Khatib et Alain Cavalier
du Dimanche 14 octobre 2018 au Dimanche 16 décembre 2018
Nanterre-Amandiers
7 Avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre

Le 14 octobre à 18h, le 15 octobre à 20h, les 15 et 16 novembre à 19h30, les 15 et 16 décembre à 18h. Tel : 01 46 14 70 00. Durée    : 1h environ. Également le 4 décembre à Saintes, au TNB à Rennes, de janvier à mai et au Liberté à Toulon les 6 et 7 février, le 16 juin au Grand T à Nantes.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre