La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Claire, Anton et eux

Claire, Anton et eux - Critique sortie Théâtre 75011 Paris Maison des Métallos
Trois des élèves de la dernière promotion du CNSAD. Crédit : Christophe Raynaud de Lage

Claire, Anton et eux / texte et mes François Cervantes

Les élèves de la dernière promotion du CNSAD présentent le travail mené en compagnie de François Cervantes. Un spectacle construit avec eux et à partir d’eux, sous l’ombre tutélaire de Tchekhov.

La première, Claire Lasne-Darcueil, est directrice du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique ; le deuxième, Anton Tchekhov, est son auteur fétiche et une matière dramatique inépuisable. Eux, ce sont les quatorze élèves de la dernière promotion du CNSAD. Guidés par François Cervantes, ils font vivre au plateau des personnages qui font partie de leur histoire : des membres de leur famille, des êtres qui les ont marqués, à l’occasion de rencontres dans la vie, dans des récits, des rêves, des voyages. « Je suis parti d’eux, de leurs improvisations : jamais l’acte de création n’a quitté le plateau. Je savais délicat de demander cela à des jeunes gens. Eux avaient plutôt envie d’une épopée ! », disait François Cervantes à l’occasion de la création de ce spectacle en 2017, au Festival d’Avignon.

 Epopée contemporaine

 « Mais, ajoute-t-il, c’est justement ce qu’ils connaissaient de leurs racines qui a construit l’épopée. Dans la lumière et le présent du plateau, je leur ai demandé de retrouver leur mémoire personnelle : eux à six ans, à quinze ans ; puis, dans la chaîne des souvenirs qui remontent, aller plus loin encore et inviter au plateau quelqu’un faisant partie d’eux-mêmes : une mère, un ancêtre… Il s’agissait de faire venir ces personnages au présent plutôt que de retourner au passé. » Ces personnages viennent de France, d’Espagne, d’Italie, du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Syrie, d’Arménie, de Hongrie, du Liban, de République Dominicaine… « Ce qui m’a marqué, c’est la diversité des origines (…) ; une arrière-grand-mère écrivain, les traces d’une prison marocaine, du génocide arménien… Eux aussi se sont rendus compte à quel point ils offraient une histoire contemporaine au public. » dit François Cervantes.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Claire, Anton et eux
du Jeudi 13 septembre 2018 au Dimanche 16 septembre 2018
Maison des Métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

Du jeudi au samedi à 19h, le vendredi à 20h ; le dimanche à 16h. Tél. : 01 4700 25 20.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre