La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Chute !

Chute ! - Critique sortie Théâtre Paris Le Monfort
Leçon de sciences physiques autour de la chute avec le collectif Porte 27. Crédit : Vasil Tasevski

CIRQUE
Le Monfort, et en tournée
Conception Matthieu Gary et Sidney Pin

Publié le 28 septembre 2016 - N° 247

A travers l’idée de la chute, la compagnie Porte 27 propose une vision décalée du métier d’acrobate, œuvrant pour l’art comme expérience scientifique plus que comme expérience poétique. Quoique…

Collés-serrés, les spectateurs de Chute ! sont disposés sur les quatre côtés du petit espace de jeu rectangulaire des deux acrobates. Un tapis, quelques gradins, des bancs, des chaises, nul besoin d’artifices pour appréhender leur proposition, tant que l’on se prête au jeu de la proximité immédiate avec les corps. Des corps qui ne trichent pas, et qui s’élancent littéralement dans le vif du sujet, faisant de la chute un leitmotiv qui sera disséqué, analysé, réinterprété tout au long du spectacle. S’écrasant d’abord au sol comme une crêpe, à hauteur d’homme, porté par l’autre, ou à trente centimètres du sol, leur conclusion est implacable : la douleur est proportionnelle à la distance parcourue, et non au bruit du choc des os sur le plancher. CQFD, il fallait le voir pour le croire, et les deux compères ne ménagent pas leurs efforts pour montrer par A + B (ou par l’absurde) les principes de la gravité. Alternant dialogues, monologues, et démonstrations de force, Matthieu Gary et Sidney Pin se font tour à tour professeurs de physique et de philosophie, commentant aussi bien toutes les façons de tomber que l’acte en lui-même, dans toute sa portée symbolique.

Piste, salle de classe ou ring

L’homme et l’acrobate ne passent-ils pas leur existence à éviter la chute ? Ici, les artistes prennent le contre-pied des habitudes en vigueur dans leur art, préférant se confronter au sol plutôt que déjouer la gravité. Leur acharnement est touchant, entre leçon de choses et jeu dangereux, à deux doigts de virer au drame d’un match qui pourrait mal tourner. La scène est un ring potentiel, dans un petit jeu à deux aux limites du sado-masochisme, maîtrisant l’art du tombé-rattrapé. Leur engagement dans l’effort, et leurs faux airs de chercheurs fous emportent l’adhésion des spectateurs. Il est étrange de constater l’effet produit par les risques pris : on se surprend à rire, lorsqu’ils s’écrasent bruyamment, à écouter sagement leurs démonstrations sur le vif, ou à frémir à l’éventualité de la chute… C’est dire si l’éventail des émotions produites est large, et totalement maîtrisé de la part de notre tandem. Mais ne nous y trompons pas : la science physique n’est pas l’enjeu du spectacle, ainsi que le prouvent les solos de Matthieu, en prise avec l’élasticité de son corps, faisant de la chute et de son alliance avec la mort un exercice d’une grande beauté formelle et symbolique.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Chute !
du Samedi 27 août 2016 au Mercredi 23 novembre 2016
Le Monfort
106 Rue Brancion, 75015 Paris, France

Le Monfort, 106 rue Brancion, 75015 Paris. Jusqu’au 8 octobre 2016, du mardi au samedi à 19h30. Tél. : 01 56 08 33 88. Puis du 26 au 29 octobre au festival Circa à Auch, les 3 et 4 novembre au Pays de Craon, les 22 et 23 novembre au Théâtre le Fil de L’eau à Pantin.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre