La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Carcasses, un œil pour deux

Carcasses, un œil pour deux - Critique sortie Danse
Légende : Fraternité et adversité. © Pierre-Antoine Thierry

Publié le 10 mars 2008

Les « Frères Ben Aïm » ont créé en 2004 ce duo troublant, librement inspiré de Bernard-Marie Koltès.

Avec Dans la solitude des champs de coton, Bernard-Marie Koltès parle d’une rencontre, entre affrontement et dialogue, énigme et poésie. Christian et François Ben Aïm se livrent à l’exercice (périlleux, et particulièrement réussi) de passer du texte à la chorégraphie. Ils interprètent eux-mêmes l’histoire de cette rencontre ambiguë, qui ne passe plus par les mots – si ce n’est quelques citations du texte de Koltès – mais par le mouvement et l’engagement physique : c’est dans leur matière corporelle, puissante et implacable, que s’enracine le mélange d’incompréhension et de désir qui caractérise les deux personnages. Cet engagement, porté jusqu’à l’épuisement, fait de Carcasses, un œil pour deux un duo rugueux et étrange. Le lien des deux frères se fait animal, à la fois brutal et plein d’empathie. Une masculinité improbable en émerge, aussi déstabilisante que séduisante.
 
Marie Chavanieux


Carcasses, un œil pour deux, chorégraphie de Christian et François Ben Aïm, le 28 mars à la Ferme de Bel Ebat, 1 place de Bel-Ebat, 78280 Guyancourt. Renseignements : 01 30 48 33 44 et www.lafermedebelebat.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse